BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity 2018 : l’Année de la mer du Nord

2018 : l’Année de la mer du Nord

Tout le monde aime la mer mais la connaît-on pour autant ? Qu’est-ce qui vit et bouge dans, sur et aux alentours de la mer du Nord ? L’objectif de cette Année de la mer du Nord : sensibiliser sur ce que la mer fait pour nous et sur ce que nous pourrions faire pour mieux la protéger. La mer commence dans chaque cuisine et salle de bain.

A l’échelle mondiale, on compte de 86 à 150 millions de tonnes de déchets plastiques dans la mer. Cette quantité énorme ne fait malheuseusement qu’augmenter : de 4,8 à 12,7 millions de tonnes par an, soit l’équivalent d’un camion par minute. Avec son action annuelle de nettoyage de la plage – l’Eneco Clean Beach Cup -, Eneco et les clubs de surf de la côte belge veulent donner le signal que cela ne peut plus continuer. Prévenir et limiter les déchets à la source est devenu absolument essentiel.

C’est aussi le message que plusieurs autorités publiques et ONG belges veulent faire passer en lançant #AnneedelamerduNord2018. En plus de la gestion des déchets, des thèmes comme la protection de la nature, la pêche durable et les énergies renouvelables seront traités cette année. La mer mérite notre protection : elle nous offre de l’eau propre, de la nourriture, une source d’apaisement ; joue un rôle important dans la régulation du climat et accueille un nombre impressionnant de plantes et d’animaux.

La mer commence à l’entrée de chaque bouche d’égout. Tout le monde peut donc intervenir.      #AnneedelamerduNord2018 propose une série d’actions et de solutions toutes simples comme ramener ses déchets, utiliser une gourde ou un sac à provision réutilisable, acheter des fruits et des légumes en vrac, opter pour de l’énergie « verte », choisir du poisson durable, des produits d’entretien ou de soin plus respectueux de l’environnement, etc.

La partie belge de la mer du Nord est l’une des zones les plus fréquentées au monde, par laquelle passe plus de 80% du commerce mondial. Faire évoluer le transport maritime pour davantage l’adapter aux enjeux climatiques, voilà qui doit aussi demeurer une préoccupation constante.

Vous pouvez suivre l’#AnnéedelamerduNord2018 sur Facebook et Twitter.

 

Plus d’infos sur : www.sdgs.be.

L’ #AnneedelamerduNord2018 est une initiative de :

WWF Belgique, Natuurpunt, UGent, ILVO, IRSNB/DO Nature, la Province « de » Flandre Occidentale, le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, le SPF Mobilité et Transports – DG Navigation, le Cabinet du Secrétaire d’Etat pour la Mer du Nord.

Autres actus

BeBiodiversity Champignons, sortez vos petits parapluies, voici l’automne !

Champignons, sortez vos petits parapluies, voici l’automne !

Quoi de plus amusant que d’agrémenter une balade en forêt par la découverte et la dégustation de ces trésors de l’automne que sont les champignons. Et nous sommes bien servis ! Saviez-vous que la Belgique est le troisième pays d’Europe en matière de diversité de champignons ? Il y aurait plus de 10 000 espèces sur notre territoire, même si les espèces comestibles ne sont que quelques dizaines.

Lire plus
BeBiodiversity La croisière s’amuse, la biodiversité moins…

La croisière s’amuse, la biodiversité moins…

Les croisières ont de plus en plus la cote. Depuis 2009, le nombre de passagers de ce type de vacances est passé de 17,8 à 28 millions. Une hausse de près de 64 % qui n’est pas sans inquiéter les amoureux de la biodiversité,  en particulier pour les croisières vers les pôles.

Lire plus
BeBiodiversity Le sport dans la nature : oui, mais… !

Le sport dans la nature : oui, mais… !

Dans notre société orientée vers les loisirs et le rapport à la nature, on constate une forte croissance des activités sportives et touristiques en milieu naturel. La pêche, l’équitation, la randonnée, le running, le canyoning, l’escalade, le VTT ou le kayak se sont démocratisés et se pratiquent désormais en masse. C’est un marché florissant pour les régions possédant un patrimoine touristique naturel et paysager.

Lire plus
BeBiodiversity Du carbone compensé pour protéger la biodiversité

Du carbone compensé pour protéger la biodiversité

Les voyages en avion émettent d’importantes quantités de gaz à effet de serre, qui réchauffent la planète. Pas de quoi renoncer à vos vacances estivales ! De nombreux havres de paix ne sont qu’à quelques gares de chez vous. Mais si vraiment l’avion est indispensable, vous pouvez limiter les dégâts en compensant les émissions carbone de votre vol, c’est-à-dire en économisant une quantité équivalente de CO2 ailleurs.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus