BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Déchets en mer : les animaux ne savent qu’en faire !

Déchets en mer : les animaux ne savent qu’en faire !

Un mégot de cigarette jeté dans une bouche d’égout, un sachet en plastique qui s’échappe des mains et de ce fait emporté par le vent, un masque jetable qui tombe de la voiture ou d’une poche… Des petits gestes qui semblent parfois anodins et qui ont pourtant de lourdes conséquences pour la biodiversité. Les déchets sont partout et beaucoup finissent malheureusement dans la mer et les océans. Notre mer du Nord n’est pas épargnée.

Selon les recherches de l’OVAM, les mégots de cigarettes représentent en nombre la moitié des déchets terrestres. Les filtres de cigarettes ne sont pas biodégradables. Il faut jusqu’à 15 ans pour que le plastique du filtre se décompose en microplastiques, et même alors, les petits fragments ne disparaissent jamais complètement. Les mégots entiers et les microplastiques se retrouvent dans l’estomac des poissons et des oiseaux. En outre, un mégot de cigarette peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Le filtre contient en effet beaucoup de substances nocives.

D’autres déchets, tels que les masques buccaux et les sacs en plastique, passent également des rues à la mer. Les plastiques jetables représentent la moitié des déchets marins. Les masques buccaux jetables contiennent du plastique et ont un temps de décomposition allant jusqu’à 450 ans, mais les petites particules ne disparaissent jamais complètement. Selon une première estimation des « Proper Strand Lopers », on trouve environ 5 masques par kilomètre de plage et par semaine à la côte belge.

Les animaux considèrent les déchets comme de la nourriture. Leur estomac peut en être rempli, mais ils n’en tirent aucun nutriment utile. Ils cessent de chercher de la nourriture et peuvent mourir de faim. Ils peuvent également s’y empêtrer. Pour les mammifères marins et les oiseaux en particulier, le risque de noyade est élevé.

Protéger la mer ensemble

Grâce à quelques simples conseils, chacun peut contribuer à maintenir la nature, les mers et les océans propres, à protéger les animaux et à empêcher les microplastiques de se retrouver dans nos assiettes :

  • Veiller à ne pas perdre votre masque buccal. Jetez votre masque jetable usagé à la poubelle.
  • Évitez les plastiques jetables, réutilisez et recyclez les emballages. Préférez les sacs réutilisables aux sacs en plastique.
  • Fumeur ? Mettez votre mégot de cigarette dans un cendrier de poche.
  • N’abandonnez pas de déchets : jetez-les à la poubelle ou emportez-les pour les trier à la maison.

En savoir plus ?

photo cover : The beauty

Autres actus

BeBiodiversity Nos animaux de compagnie sont-ils un danger pour la biodiversité ?

Nos animaux de compagnie sont-ils un danger pour la biodiversité ?

6h10, un ronronnement aussi intense que soudain se fait entendre à quelques centimètres de votre oreille… Il a beau être le plus mignon, mais là « le petit félin » de la maison irrite… Marques d’attention, câlins,… Il parade afin de parvenir à ses fins : vous faire lever pour lui donner son repas du matin. Une fois rassasié, plus de nouvelles de lui jusqu’au prochain repas ! Dure, dure la vie de chat !

Lire plus
BeBiodiversity Une fête des Pères plus durable

Une fête des Pères plus durable

Comme pour nos autres fêtes, pourquoi ne pas donner un twist plus durable à nos cadeaux de Fête des pères ? Il est rare que les produits cosmétiques ne figurent pas en bonne place dans le Top 10 des idées de cadeaux pour cette fête. Voici une liste d’idées pour une fête des pères durable.

Lire plus
BeBiodiversity Du chocolat belge pour un monde meilleur

Du chocolat belge pour un monde meilleur

Le gouvernement fédéral et l’industrie du chocolat belge se sont engagés à payer un prix équitable aux producteurs et à mettre fin à la déforestation. Tant que la production de chocolat implique la déforestation, des salaires indécents et le travail des enfants, elle n’est pas durable. Les fabricants belges, la société civile et les pouvoirs publics ne restent pas les bras croisés et œuvrent en faveur d’un chocolat durable, bon pour l’homme et meilleur pour la biodiversité !

Lire plus
BeBiodiversity Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Depuis des siècles, des femmes s’efforcent de préserver la diversité biologique de la terre en utilisant des matériaux naturels pour construire, cultiver, élever, nourrir et soigner. Qu’elles dédient leur travail ou leur vie à une espèce ou une zone particulière, ou à la nature en général, de nombreuses femmes s’engagent avec courage et passion pour protéger la biodiversité et notre planète. Dans le monde, nombreuses sont les initiatives en faveur de la biodiversité fondées par des femmes ; elles vont souvent de pair avec la défense des droits de chacun.e. En cette journée internationale des droits de la femme, BeBiodiversity profite de l’occasion pour célébrer quelques-unes d’entre elles.

Lire plus
BeBiodiversity Zéro plastique, zéro panique !

Zéro plastique, zéro panique !

C’est une étape décisive en Belgique dans la lutte contre les plastiques jetables : un nouvel arrêté royal interdit la vente de divers produits en plastique « à usage unique » tels que les couverts, les assiettes et les pailles. Une bonne nouvelle pour les écosystèmes qui étouffent sous le plastique et les microplastiques.

Lire plus
BeBiodiversity Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Chocolats de toutes les couleurs et de tous les parfums, fourrages et formes… En Belgique, vous trouverez une friandise chocolatée pour chaque occasion, souvent fabriquée avec beaucoup de savoir-faire et de créativité. Cependant, les chocolats brillants cachent un côté sombre : la culture du cacao, source du goût et de l’arôme délicieux, menace la biodiversité.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus