BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity Déchets en mer : les animaux ne savent qu’en faire !

Déchets en mer : les animaux ne savent qu’en faire !

Un mégot de cigarette jeté dans une bouche d’égout, un sachet en plastique qui s’échappe des mains et de ce fait emporté par le vent, un masque jetable qui tombe de la voiture ou d’une poche… Des petits gestes qui semblent parfois anodins et qui ont pourtant de lourdes conséquences pour la biodiversité. Les déchets sont partout et beaucoup finissent malheureusement dans la mer et les océans. Notre mer du Nord n’est pas épargnée.

Selon les recherches de l’OVAM, les mégots de cigarettes représentent en nombre la moitié des déchets terrestres. Les filtres de cigarettes ne sont pas biodégradables. Il faut jusqu’à 15 ans pour que le plastique du filtre se décompose en microplastiques, et même alors, les petits fragments ne disparaissent jamais complètement. Les mégots entiers et les microplastiques se retrouvent dans l’estomac des poissons et des oiseaux. En outre, un mégot de cigarette peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Le filtre contient en effet beaucoup de substances nocives.

D’autres déchets, tels que les masques buccaux et les sacs en plastique, passent également des rues à la mer. Les plastiques jetables représentent la moitié des déchets marins. Les masques buccaux jetables contiennent du plastique et ont un temps de décomposition allant jusqu’à 450 ans, mais les petites particules ne disparaissent jamais complètement. Selon une première estimation des « Proper Strand Lopers », on trouve environ 5 masques par kilomètre de plage et par semaine à la côte belge.

Les animaux considèrent les déchets comme de la nourriture. Leur estomac peut en être rempli, mais ils n’en tirent aucun nutriment utile. Ils cessent de chercher de la nourriture et peuvent mourir de faim. Ils peuvent également s’y empêtrer. Pour les mammifères marins et les oiseaux en particulier, le risque de noyade est élevé.

Protéger la mer ensemble

Grâce à quelques simples conseils, chacun peut contribuer à maintenir la nature, les mers et les océans propres, à protéger les animaux et à empêcher les microplastiques de se retrouver dans nos assiettes :

  • Veiller à ne pas perdre votre masque buccal. Jetez votre masque jetable usagé à la poubelle.
  • Évitez les plastiques jetables, réutilisez et recyclez les emballages. Préférez les sacs réutilisables aux sacs en plastique.
  • Fumeur ? Mettez votre mégot de cigarette dans un cendrier de poche.
  • N’abandonnez pas de déchets : jetez-les à la poubelle ou emportez-les pour les trier à la maison.

En savoir plus ?

photo cover : The beauty

Autres actus

BeBiodiversity Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Chocolats de toutes les couleurs et de tous les parfums, fourrages et formes… En Belgique, vous trouverez une friandise chocolatée pour chaque occasion, souvent fabriquée avec beaucoup de savoir-faire et de créativité. Cependant, les chocolats brillants cachent un côté sombre : la culture du cacao, source du goût et de l’arôme délicieux, menace la biodiversité.

Lire plus
BeBiodiversity L’agroforesterie : en route vers un chocolat plus durable

L’agroforesterie : en route vers un chocolat plus durable

Les défis de la culture du cacao sont multiples : déforestation, changements climatiques, perte de biodiversité, utilisation de pesticides et d’engrais, travail des enfants. Heureusement, des solutions existent. Afin de rendre la culture du cacao plus durable, l’agroforesterie est de plus en plus envisagée.

Lire plus
BeBiodiversity Une pause-café pour la biodiversité ?

Une pause-café pour la biodiversité ?

Le commerce du café fait partie des cultures commerciales les plus importantes dans le monde. Un produit en apparence simple, mais dont la culture, le transport, les déchets produits et l’énergie consommée depuis le grain de café jusqu’à la tasse ne sont pas sans impact sur l’environnement. De manière étonnante, le fonctionnement de notre machine à café constitue même un des postes les plus importants en matière de consommation d’énergie et de production de déchets.

Lire plus
BeBiodiversity Les dégâts du greenwashing

Les dégâts du greenwashing

Depuis une cinquantaine d’années, les performances environnementales des entreprises ont augmenté de façon spectaculaire. Insuffisantes sans doute, mais spectaculaires. Parallèlement, le greenwashing s’est développé de manière tout aussi spectaculaire.

Lire plus
BeBiodiversity La biodiversité en rempart contre les dégâts des crues

La biodiversité en rempart contre les dégâts des crues

Il peut sembler cynique d’évoquer des problématiques environnementales ou la perte de biodiversité face aux drames humains que les inondations provoquent, mais ces phénomènes sont étroitement liés. Le maintien d’espaces de biodiversité peut aider à les prévenir ou à en réduire l’impact tout en garantissant un cadre de vie sûr, sain et agréable.

Lire plus
BeBiodiversity De l’espace pour la biodiversité

De l’espace pour la biodiversité

Avez-vous entendu parler du concours « 1 m² pour la biodiversité » ? Non ? Pas de problème, on vous explique ! A l’initiative de ce concours, le mouvement Ensemble pour la biodiversité encourage tout un chacun à donner plus de place aux plantes et aux animaux sauvages autour de nos habitations.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus