BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Cette année encore, la hotte de Saint-Nicolas et le traineau du père Noël seront remplis de jouets en plastique, de piles, de jouets peu durables, de contrefaçons aux conditions de fabrication douteuses, peu éthiques ou dangereuses pour l’environnement et les enfants. Et si on changeait ça aussi ?

Trois petits tours et puis s’en vont à la poubelle

De nombreux jouets et articles de décoration bon marchés ne survivront pas très longtemps aux fêtes. Les gadgets avec sons et lampes sont des ogres à piles polluantes. Ils lassent rapidement les enfants (et les parents !). Un jouet inadapté à l’âge de l’enfant sera plus enclin à subir une mauvaise manipulation qui raccourcira la durée de vie du jouet (ou pire, celle de l’enfant !).

BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Le marché du jouet n’est pas une partie de plaisir

Plus de 70 % des jouets sont actuellement produits en Chine. Les fabricants réalisent plus de 50% de leur chiffre d’affaire en novembre et décembre. Cela impose des délais de production très courts pour s’adapter aux modes. Les marges bénéficiaires étroites et la fabrication à bas coût font payer un lourd tribut à l’environnement et aux ouvriers. Ce sont souvent des jeunes ouvrières peu qualifiées qui prestent des journées de 12 à 15 heures avec des quotas de production stricts sous peine d’amende. Privées d’équipement de protection, elles sont exposées à des substances nocives, dans des locaux inadaptés. Elles dorment parfois à même le sol de l’usine. La biodiversité c’est aussi le respect de notre propre espèce.

BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Que dit la loi ?

La directive européenne sur l’éco-conception et la sécurité des jouets nous protège désormais contre les phtalates dans les jouets en plastique, le formaldéhyde dans ceux en bois, les retardateurs de flammes bromés dans les poupées et les peluches et le formamide dans les tapis de jeu. Plus d’une cinquantaine d’allergènes sont interdits d’utilisation pour la conception des jouets. Environ 20% des rappels de produits (RAPEX) concernent des produits destinés aux enfants qui ne respectent pas ces normes.

En évitant les contrefaçons et les imports douteux, vous vous mettez à l’abri de ces substance s nocives pour la santé de vos enfants et l’environnement.

Quelles sont les alternatives ?

Heureusement des alternatives existent :

  • Préférez les jouets en tissu, en bois (de préférence labellisé) ou en matériaux naturels. La plupart des matières naturelles proviennent de ressources renouvelables. Elles sont en général aussi plus saines pour les enfants, surtout les tout-petits.
  • Les enfants les manipulent, les maltraitent. Ils doivent résister. Certains jouets portent des labels de qualité européens qui garantissent leur respect des normes et leur sécurité. Attention, certains labels, comme le label GS allemand, sont vérifiés par des organismes indépendants, d’autres comme le label CE sont une simple déclaration du fabricant.
  • Donnez une seconde vie à vos jouets et à ceux des autres. Les jouets de qualité peuvent être revendus plus facilement ou donnés quand l’enfant grandit. On trouve des jouets en parfait état dans les bourses et les brocantes spécialisées. Apprenez à vos enfants à donner et à partager leurs jouets en les passant à la génération suivante. S’ils souhaitent les vendre, proposez que l’argent récolté serve à acheter les prochains jouets qu’ils désirent ou à passer un bon moment en famille qu’ils pourront choisir.
  • Visitez une ludothèque pour emprunter jeux et jouets. Faites des échanges entre parents.
  • Offrez des moments ! Plutôt qu’un énième jouet, vous pouvez également offrir un moment passé en famille ou avec les copains. Une excursion, un abonnement de cinéma ou l’accès à une salle de sport. Des souvenirs qui aident à grandir !

Et surtout n’oubliez pas de profiter de la magie des fêtes avec votre famille.

BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Autres actus

BeBiodiversity Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Monstres, sorcières, zombies, fantômes, … aucun costume n’est trop fou pour célébrer ce moment de frisson et de plaisir annuel. Comment rester éco-responsable pendant cette fête diabolique ? Avec nos conseils d’habillage et de décoration, il y aura plus de peur que de mal !

Lire plus
BeBiodiversity Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

A la fin du mois d’août, la Conférence sur le commerce international des espèces menacées – la CITES – s’est terminée sur une série de nouvelles décisions visant à mieux protéger une série d’animaux vulnérables et en danger d’extinction. Parmi ces animaux, la girafe, le plus grand mammifère terrestre, une véritable icône de la savane africaine.

Lire plus
BeBiodiversity La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

Les espèces exotiques envahissantes, aussi appelées espèces invasives, sont des espèces introduites par l’homme en dehors de leur aire d’origine. Elles constituent une menace importante pour la biodiversité et les services fournis par les écosystèmes comme la production végétale, l’épuration de l’eau et la pollinisation.

Lire plus
BeBiodiversity Une diversité envahissante ?

Une diversité envahissante ?

De tout temps les espèces animales ou végétales ont colonisé le globe et occupé des espaces de vie en fonction de leurs capacités d’adaptation. Mais l’homme a également introduit volontairement ou par accident des espèces animales et végétales ainsi que des champignons et microorganismes en dehors de leurs habitats habituels. Certaines espèces s’acclimatent et prospèrent localement au point de devenir invasives.

Lire plus
BeBiodiversity Un coach pour se préparer aux défis climatiques !

Un coach pour se préparer aux défis climatiques !

Quelles sont les causes et les effets de changements climatiques sur l’homme et la nature (par ex. augmentation du niveau de la mer, augmentation des canicules et de la sécheresse, mais également  plus de tempêtes et d’inondations, les impacts sur la biodiversité,…) ? Comment est-il possible de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 80% d’ici 2050 ? Quels changements de comportements et technologiques sont nécessaires afin de réaliser cette transition ?

Lire plus
BeBiodiversity SOUVENIRS, SOUVENIRS

SOUVENIRS, SOUVENIRS

Chaque année, de nombreux objets réalisés à partir d’espèces animales et végétales protégées sont importés illégalement en Belgique (fourrure, caviar, objets d’art, bijoux, …). Par le crime organisé ? Parfois. Mais le plus souvent, ce sont les touristes qui – sans penser à mal – rapportent ces objets dans leurs bagages à titre de souvenirs.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus