BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Pour une rentrée à l’école plus verte

Pour une rentrée à l’école plus verte

Les jours raccourcissent, les vacances se terminent et vient le temps de retourner sur les bancs d’école. A l’approche du mois de septembre, c’est toujours le même scénario : parents et enfants se mettent en quête du cartable, des trois cahiers à spirales et des 21 feutres de couleur exigés par leur professeur. On en profite aussi pour se re-nipper. Voici quelques conseils pour une rentrée respectueuse de la nature et de la biodiversité.

Recyclez ! Bricolez ! Achetez malin !

Un simple coup d’aiguille peut suffire à réparer le trou ou la lanière déchirée d’un cartable. Un bricolage avec des patchs, autocollants ou bouts de tissus peut transformer, customiser le sac un peu vieilli. Pour recouvrir les cahiers et livres, proposez-leur aussi de réutiliser des vieux magazines, des photos ou autres matériaux. Une bonne activité pour un look 100% original ! Vos enfants seront plus fiers de leur propre création que de montrer un nouveau cartable.

Après avoir trié celles qui peuvent encore être utiles, optez pour des fournitures scolaires solides et écologiques, respectueuses de la nature et de la santé de vos enfants. Choisissez-les sans solvant ou autres substances nocives (métaux lourds, conservateurs…) qui pourraient être inhalées ou ingérées par mâchouillement (dans les marqueurs, effaceurs, gommes, colles par exemple), en matières naturelles non traitées (taille-crayon et latte en métal ou en bois non verni), sans ou avec le moins de plastique possible. Choisissez aussi des produits recyclés (papier et cahiers), rechargeables (bics, stylos,…), labellisés (FSC, Ecolabel européen, Nordic Swan, …). Et surtout, pensez qualité et long terme plutôt que d’accepter le superhéros du moment dont votre enfant ne voudra plus d’ici quelques mois. Le solide et indémodable est sans conteste un meilleur investissement que le premier prix.

Enfin sachez qu’il existe des achats groupés de fournitures scolaires durables. L’école de votre enfant n’y participe pas encore ? Voilà peut-être une bonne suggestion pour l’année prochaine…

BeBiodiversity Pour une rentrée à l’école plus verte

Une tête saine dans un corps sain

Pour les pique-niques et collations de vos lutins, choisissez une boîte à tartine solide, voire un récipient type « thermos » pour garder au chaud les restes du dîner de la veille. Pensez aux légumes ou crudités de saison, des fruits, des noix,… plutôt qu’aux biscuits préemballés. Il existe d’ailleurs des petites boîtes et des pochettes en tissus lavables, bien pratique pour les collations ! Et pour boire, rien de mieux qu’une bonne gourde en fer blanc et de l’eau (qui reste la meilleure des boissons pour vos têtes blondes). Exit les plastiques et les emballages aluminium ou cellophanes polluants et nocifs pour notre santé ! De même, évitez les berlingots, pailles et canettes, car ils mettent des centaines d’années à se décomposer et atterrissent souvent dans nos océans.

La biodiversité, c’est pas démodé !

Les enfants ont grandi pendant l’été, les pantalons sont trop courts ou trop usés. Faites un tri et voyez ce qui peut être raccommodé et/ou customisé. Donnez ou recyclez ce dont ne vous ne ferez plus usage et enfin achetez malin. Privilégiez des matières bios et durables, et profitez des brocantes et magasins de seconde main pour faire votre shopping. L’industrie du vêtement a mondialement un impact non négligeable sur la biodiversité : rejet de produits toxiques dans les rivières, surconsommation d’eau, pesticides en masse pour la culture du coton, transports polluants…

Nos enfants sont les adultes de demain. C’est dès maintenant que nous pouvons leur apprendre à prendre soin de la nature qui les entoure. La rentrée n’est-elle pas une occasion parfaite  ?!

Autres actus

BeBiodiversity Bois et instruments de musique

Bois et instruments de musique

Malgré d’importantes avancées concernant notre connaissance des matériaux, le bois reste le matériau de prédilection pour la construction des instruments de musique. Ce sont les caractéristiques uniques de poids, de dureté, de résistance et de capacité à résonner qui en déterminent l’utilisation pour les instruments à cordes, les instruments à vent et les percussions. Chaque instrument est un assemblage de bois durs et tendres à la recherche des conditions optimales de sonorité.

Lire plus
BeBiodiversity Des scampis à volonté, au grand dam de la biodiversité

Des scampis à volonté, au grand dam de la biodiversité

Crevettes, scampis ou gambas ont longtemps été des mets rares, raffinés et chers. Mais de nos jours, leur consommation a explosé : dans le monde, on estime qu’en 2023, environ 6 millions de tonnes de crevettes seront consommées par an ! En 20 ans, la production aurait été multipliée par 9. Un boum qui fait des dégâts sur la biodiversité.

Lire plus
BeBiodiversity Détruire de l’ivoire pour la défense des éléphants sauvages

Détruire de l’ivoire pour la défense des éléphants sauvages

Chaque quart d’heure, un éléphant disparaît, victime du braconnage. Les éléphants sauvages d’Afrique et d’Asie sont menacés d’extinction. L’ivoire provient des défenses, c’est-à-dire des dents des éléphants. Personne ne se risquerait à arracher les dents d’un éléphant vivant : l’abattre est la solution la plus facile pour les trafiquants.

Lire plus
BeBiodiversity Des experts inquiets au chevet de la biodiversité

Des experts inquiets au chevet de la biodiversité

En trois ans, cinq cent cinquante experts bénévoles de cent pays ont compilé dix mille publications scientifiques, complétées par des données statistiques et un inventaire des savoirs traditionnels locaux. L’objectif de ce travail colossal coordonné par la Plate-Forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) était de fournir aux décideurs de la planète cinq rapports sur l’état de la biodiversité mondiale.

Lire plus
BeBiodiversity La vanille, un plaisir bientôt inaccessible ?

La vanille, un plaisir bientôt inaccessible ?

Son arôme puissant et délicat en fait une épice très appréciée. Et bien qu’elle se retrouve un peu partout dans les produits alimentaires, les cosmétiques ou encore les huiles essentielles, la vanille fait pourtant partie des épices les plus chères avec le safran et pourrait devenir un produit aussi luxueux que ce dernier. En effet, sa production est de plus en plus menacée…

Lire plus
BeBiodiversity Les pesticides : des évolutions timides

Les pesticides : des évolutions timides

De nouvelles études et rapports confirment quotidiennement l’état alarmant de la biodiversité. Le constat ne concerne plus uniquement des espèces emblématiques telles que l’ours polaire ou le rhinocéros blanc. Les espèces les plus communes sont aussi menacées… C’est le cas des oiseaux communs dont le nombre en Wallonie a diminué de 50% en 25 ans ! Parmi les causes de ce déclin en Europe, arrivent en première place l’agriculture intensive et l’utilisation de pesticides. Le recours aux pesticides par les particuliers est également problématique. Petit récapitulatif des évolutions récentes concernant ces produits.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus