BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Monstres, sorcières, zombies, fantômes, … aucun costume n’est trop fou pour célébrer ce moment de frisson et de plaisir annuel. Comment rester éco-responsable pendant cette fête diabolique ? Avec nos conseils d’habillage et de décoration, il y aura plus de peur que de mal !

Grimages et maquillages sains et écologiques pour Halloween

Les possibilités de vous rendre méconnaissable et effrayants avec des grimages et du maquillage sont infinies. Libérez votre créativité et faites trembler vos amis et ennemis avec votre déguisement. Vous-souhaitez le faire d’une manière saine et écologique ? Merveilleux ! Voici quelques conseils :

Préparatifs :

  • Achetez vos grimages et le maquillage chez un commerçant professionnel.
  • Lisez les modes d’emploi et suivez attentivement les conseils d’utilisation.
  • Le meilleur choix pour votre peau et la nature sont les grimages écologiques à base d’argile naturelle et les pigments minéraux.
  • Pour le maquillage, les produits portant l’EU ecolabel sont des choix fiables.
  • Les grimages écologiques ne sont pas faciles à trouver. Utilisez des produits alternatifs à base d’eau, sans parfums. Vérifiez qu’ils satisfont aux exigences légales en matière de qualité.
  • Testez les produits à l’avance en petite quantité pendant un certain temps sur le dos de votre main.

Avant de commencer :

  • Appliquer des produits uniquement sur une peau saine, jamais sur une peau rougie, irritée ou sèche.
  • Évitez les accessoires de maquillage (faux nez, cicatrices, …) que vous ne pouvez pas réutiliser.
  • Les paillettes sont extrêmement polluantes sous toutes les formes. Après la fête, elles finissent à la poubelle ou dans l’évier et ne se dégradent pas. Si vous voulez attirer l’attention, osez les effets d’ombre ou le trompe-l’œil en utilisant habilement les grimages et le maquillage.

Après la fête :

  • N’allez pas dormir avec une peau grimée ou maquillée.
  • Nettoyez votre peau soigneusement et abondamment avec un gant de toilette, des disques de coton réutilisables et de l’eau tiède.
  • Les lingettes jetables parfumées sont à éviter pour votre santé et l’environnement.

Des idées de décoration unique pour Halloween ? Fabriquez-les vous-même !

BeBiodiversity Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?
Friandises d'Halloween saines à base de fruits

Décorations d’Halloween et gadgets sont essentiels pour créer une ambiance envoutante !

Malheureusement, toute cette décoration haute en couleur se compose rarement de matériaux durables et les produits ont souvent une durée de vie très limitée. Il y a de grandes chances que cette guirlande, cette araignée en plastique avec effets lumineux et sonores ne puissent plus servir l’année prochaine. Cet usage unique peut être évitée avec un peu de créativité pour votre déco et surtout en fabriquant vous-même vos accessoires.

Conseils pour une décoration d’Halloween écologique :

  • Utilisez de vrais matériaux naturels : jouer avec de la paille, des feuilles, des bougies, …
  • Creusez quelques citrouilles et faites d’une pierre deux coups : une décoration unique, et hors-d’œuvre pour les plats d’automne. Et une belle récolte de graines pour le plaisir de regarder pousser vos citrouilles l’année prochaine !
  • Prenez votre courage à deux mains et fabriquez des décorations comestibles.
  • Des bonbons ou un sort ? Soyez généreux ! Avec un cupcake frais, vous récolterez sans aucun doute plus de succès qu’avec 10 bonbons emballés individuellement

La fête est finie ? Profitez de votre soirée diabolique et partagez le résultat avec votre famille et vos amis. Inspirez donc tout le monde pour un prochain Halloween durable !

En vous souhaitent beaucoup de frissons de plaisir !

Autres actus

BeBiodiversity Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

A la fin du mois d’août, la Conférence sur le commerce international des espèces menacées – la CITES – s’est terminée sur une série de nouvelles décisions visant à mieux protéger une série d’animaux vulnérables et en danger d’extinction. Parmi ces animaux, la girafe, le plus grand mammifère terrestre, une véritable icône de la savane africaine.

Lire plus
BeBiodiversity La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

Les espèces exotiques envahissantes, aussi appelées espèces invasives, sont des espèces introduites par l’homme en dehors de leur aire d’origine. Elles constituent une menace importante pour la biodiversité et les services fournis par les écosystèmes comme la production végétale, l’épuration de l’eau et la pollinisation.

Lire plus
BeBiodiversity Une diversité envahissante ?

Une diversité envahissante ?

De tout temps les espèces animales ou végétales ont colonisé le globe et occupé des espaces de vie en fonction de leurs capacités d’adaptation. Mais l’homme a également introduit volontairement ou par accident des espèces animales et végétales ainsi que des champignons et microorganismes en dehors de leurs habitats habituels. Certaines espèces s’acclimatent et prospèrent localement au point de devenir invasives.

Lire plus
BeBiodiversity Un coach pour se préparer aux défis climatiques !

Un coach pour se préparer aux défis climatiques !

Quelles sont les causes et les effets de changements climatiques sur l’homme et la nature (par ex. augmentation du niveau de la mer, augmentation des canicules et de la sécheresse, mais également  plus de tempêtes et d’inondations, les impacts sur la biodiversité,…) ? Comment est-il possible de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 80% d’ici 2050 ? Quels changements de comportements et technologiques sont nécessaires afin de réaliser cette transition ?

Lire plus
BeBiodiversity SOUVENIRS, SOUVENIRS

SOUVENIRS, SOUVENIRS

Chaque année, de nombreux objets réalisés à partir d’espèces animales et végétales protégées sont importés illégalement en Belgique (fourrure, caviar, objets d’art, bijoux, …). Par le crime organisé ? Parfois. Mais le plus souvent, ce sont les touristes qui – sans penser à mal – rapportent ces objets dans leurs bagages à titre de souvenirs.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus