BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity Un bonne année 2019 sous le signe de la biodiversité !

Un bonne année 2019 sous le signe de la biodiversité !

Les fêtes de fin d’année sont derrière vous ? Fini  la course folle dans les centres commerciaux, les cadeaux coûteux, les repas copieux… Jusqu’à l’année prochaine ! Cette période de faste derrière nous, prenons le temps de nous poser la question : au fond, que représente une fête telle que Noël en termes d’impact sur la biodiversité ? Et surtout, que pouvons-nous faire pour alléger notre empreinte durant les fêtes, quelles qu’elles soient ?

Les fêtes et l’agitation font place à une nouvelle année, voilà l’occasion rêvée pour réfléchir à une consommation plus raisonnée et pour prendre de bonnes résolutions. Car toute cette nourriture ingurgitée, ces cadeaux échangés, ces décos affichées ont bel et bien un impact sur la biodiversité et les écosystèmes. Voici quelques conseils pour diminuer votre empreinte en 2019.

  • Moins de biens, plus de liens

A Noël, ou pour un anniversaire, on achète de nombreuses choses mais en a-t-on vraiment besoin ? L’accumulation d’objets matériels participe-t-elle au bonheur ? Qu’en est-il du gaspillage des matières premières dont les générations suivantes auront grandement besoin ? Préférez offrir un peu de temps et des souvenirs à ceux que vous aimez. Un repas, un moment de détente, une photo de famille, une balade, …

Autre idée : impliquez-vous dans une association de protection de la nature ! Participez à des promenades pour découvrir la biodiversité,  à des actions de nettoyage pour la préserver. Ou offrez un animal en voie de disparition sous forme d’adoption. Vous soutiendrez ainsi les efforts d’une association en matière de protection des espèces en danger.

Si les cadeaux matériels restent votre crédo, il y a des choix possibles écologiques, économiques, éthiques et pratiques !

  • Ne vous emballez pas !

Économisez le papier, il finira quand même par être jeté ! Enveloppez  vos cadeaux dans un emballage utile (essuie-main, foulard, plaid…) ou réutilisable (sac en tissu ou en toile). A moins que vous préfériez laissez aller votre imagination en coloriant quelques dessins sur du papier recyclé… L’important ce n’est pas le contenant mais bien le contenu !

  • Un sapin alternatif

L’heure est venue de remballer ou de jeter votre sapin.

Saviez-vous que les déchets et nuisances liés à la production d’un sapin artificiel sont très importants ? Si vous en avez déjà un, il faudra le garder plus de 20 ans pour compenser ces nuisances.

Si vous préférez la tradition à l’ancienne et son beau sapin naturel, choisissez un sapin cultivé de manière durable (sans pesticides) par un producteur local passionné.

Si vous êtes prêts à innover, l’année prochaine, bricolez donc votre arbre à partir de matériaux de récup’ (bouts de bois, palettes, branchages, …) et réutilisez-le l’année suivante ! Ou pourquoi ne pas enguirlander la plante ou l’arbuste qui trône dans le salon toute l’année ?

BeBiodiversity Un bonne année 2019 sous le signe de la biodiversité !
  • Une ambiance particulière créée par chacun à sa manière

Fête rime souvent avec déco en tout genre… Exit les décorations habituelles qui finiront dans la poubelle, laissez aller votre imagination… Privilégiez les décos à grignoter : rien à ranger, tout à manger ! Et pour un Noël au naturel : couronnes, boules, guirlandes, chemins de table, … faits de branches, fleurs, baies et autres fruits séchés. Des pommes de pins et branchages tout juste ramassés, une cruche remplie d’eau du robinet, la vieille vaisselle de mémé,… Dressez une jolie table plutôt que d’utiliser du matériel jetable.

  • Privilégiez la proximité

Noël et le réveillon du Nouvel An peuvent être des fêtes gastronomiques. A côté des grands classiques, se retrouvent des aliments exotiques. Combien de kilomètres ont-ils parcouru avant d’atterrir dans nos assiettes ? Quelques milliers … créant des dégâts à notre biodiversité. Pourtant, nos régions proposent une foule de spécialités élaborées par des producteurs passionnés et respectueux de la biodiversité. Allez à leur rencontre, mangez bio, de saison et local pour une fête originale.

Bonne année riche en biodiversité !

PS : puisque c’est le moment des bonnes résolutions, sachez que ces conseils peuvent être appliqués à tout moment 😉.

BeBiodiversity Un bonne année 2019 sous le signe de la biodiversité !

Pour plus de trucs et astuces, retrouvez le calendrier de l’avent sur notre Instagram #bebiodiversity

Autres actus

BeBiodiversity Viande de brousse au menu !

Viande de brousse au menu !

La « viande de brousse », parfois appelée viande sauvage, désigne la viande de mammifères non domestiqués, de reptiles, d’amphibiens et d’oiseaux chassés pour la nourriture dans les forêts tropicales et subtropicales. Le prélèvement de viande de brousse dans la nature concerne un très grand nombre d’espèces dans de nombreux pays. Les exemples les plus connus sont les singes, les pangolins et les serpents mais cela concerne aussi les antilopes, les éléphants, les girafes ou les petits carnivores comme les civettes. Cette pratique souvent illégale est considérée comme une menace pour la santé humaine, l’agriculture, mais aussi pour la biodiversité et le fonctionnement de certains écosystèmes.

Lire plus
BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Cette année encore, la hotte de Saint-Nicolas et le traineau du père Noël seront remplis de jouets en plastique, de piles, de jouets peu durables, de contrefaçons aux conditions de fabrication douteuses, peu éthiques ou dangereuses pour l’environnement et les enfants. Et si on changeait ça aussi ?

Lire plus
BeBiodiversity Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Monstres, sorcières, zombies, fantômes, … aucun costume n’est trop fou pour célébrer ce moment de frisson et de plaisir annuel. Comment rester éco-responsable pendant cette fête diabolique ? Avec nos conseils d’habillage et de décoration, il y aura plus de peur que de mal !

Lire plus
BeBiodiversity Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

A la fin du mois d’août, la Conférence sur le commerce international des espèces menacées – la CITES – s’est terminée sur une série de nouvelles décisions visant à mieux protéger une série d’animaux vulnérables et en danger d’extinction. Parmi ces animaux, la girafe, le plus grand mammifère terrestre, une véritable icône de la savane africaine.

Lire plus
BeBiodiversity La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

Les espèces exotiques envahissantes, aussi appelées espèces invasives, sont des espèces introduites par l’homme en dehors de leur aire d’origine. Elles constituent une menace importante pour la biodiversité et les services fournis par les écosystèmes comme la production végétale, l’épuration de l’eau et la pollinisation.

Lire plus
BeBiodiversity Une diversité envahissante ?

Une diversité envahissante ?

De tout temps les espèces animales ou végétales ont colonisé le globe et occupé des espaces de vie en fonction de leurs capacités d’adaptation. Mais l’homme a également introduit volontairement ou par accident des espèces animales et végétales ainsi que des champignons et microorganismes en dehors de leurs habitats habituels. Certaines espèces s’acclimatent et prospèrent localement au point de devenir invasives.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus