BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity Consommer autrement pour protéger les forêts

Consommer autrement pour protéger les forêts

Les activités humaines sont liées à la biodiversité et aux services qu’elle nous rend, de manière directe ou indirecte. Nous bénéficions de bienfaits et de produits qui sont offerts par cette biodiversité et parfois par des écosystèmes très éloignés, tels que les forêts tropicales. Cela signifie que nos actions peuvent aussi avoir un impact sur ces écosystèmes, proches ou lointains.

Les citoyens-consommateurs peuvent évidemment faire des choix quotidiens qui contribuent à préserver la biodiversité. Mais il est évident que l’action citoyenne ne suffit pas. Les autorités et les entreprises doivent agir aussi.

Les pouvoirs publics belges, tous niveaux de pouvoir confondus, agissent déjà pour la préservation de la biodiversité. Pour lutter contre la déforestation importée, notre pays a récemment signé l’« Amsterdam Declaration Partnership ».

Au niveau européen, dans le cadre du Pacte Vert, la Commission a proposé des initiatives d’envergure qui devraient avoir un impact sur la santé des forêts, notamment à travers la stratégie biodiversité à l’horizon 2030 et la stratégie « De la ferme à la table (Farm to Fork) » qui vise à donner les moyens pour garantir une chaîne alimentaire plus durable.

BeBiodiversity Consommer autrement pour protéger les forêts
Champs de palmiers à huile, Negeri Sembilan, Malaisie (crédit photo : Nazarizal Mohammad, Unsplash)

Quelles solutions un changement dans nos habitudes de consommation peut-il apporter ?

En tant que citoyens, nous ne sommes pas sans ressource. Chacun d’entre nous peut contribuer à la préservation des forêts et des écosystèmes en modifiant certaines habitudes de consommation.

  • Privilégier les produits certifiés selon des normes environnementales et sociales crédibles : en nous informant sur les choix effectués tout au long de la chaîne de production, les certifications garantissent une exploitation durable de la forêt ainsi qu’un salaire décent et des conditions sanitaires correctes aux travailleurs. Par exemple, le label FSC pour le bois et le papier, RSPO pour l’huile de palme, ou encore Fairtrade pour le cacao et le café. Pour en savoir plus sur les labels, cliquez ici.
  • Réduire sa consommation de viande rouge et favoriser les protéines végétales : l’Europe importe 35 millions de tonnes de soja chaque année pour nourrir les animaux qui sont destinés à nos assiettes. Vu les pressions exercées par l’élevage et l’agriculture, un geste relativement simple pour lutter au quotidien est de manger moins de viande en préférant une viande élevée et nourrie localement ou en privilégiant les protéines végétales contenues notamment dans les légumineuses.
  • Favoriser le recyclage et les produits de seconde main : avec le développement de l’économie circulaire, il devient plus facile d’acheter des produits recyclés (p.ex. papier) ou des articles de seconde main comme des meubles, des objets, des vêtements, des chaussures et autres accessoires en cuir. La réutilisation ou le recyclage permettent d’économiser des matières premières, de sorte qu’aucune nouvelle exploitation des forêts ou des écosystèmes n’est nécessaire pour ces produits.
  • Manger frais et fait maison : en cuisinant autant que possible vos plats avec des produits locaux et de saison, vous réduirez votre consommation de produits transformés ; ceux-ci contiennent souvent des ingrédients à haut risque de déforestation ou autre impact sur la biodiversité (huile de palme, soja, viande importée, etc.). A défaut, favorisez les produits certifiés (voir ci-dessus).
BeBiodiversity Consommer autrement pour protéger les forêts
Fruits du palmier à huile, déchets papiers, plats végétariens, fèves de café (crédits photos : Unsplash)

Autres actus

BeBiodiversity La mer du Nord sous la loupe

La mer du Nord sous la loupe

Elle fait peut-être moins rêver que les eaux turquoises des tropiques, cela n’empêche pas notre mer du Nord d’être riche en biodiversité ! Avec ses 2000 espèces d’animaux et de plantes répartis sur 3454 km², notre mer du Nord joue un rôle essentiel dans le paysage et l’économie de notre pays. Elle est d’ailleurs protégée : plus d’un tiers de ce territoire (37%) est désigné comme une zone marine naturelle protégée Natura 2000.

Lire plus
BeBiodiversity Rester dans la tendance en donnant une seconde vie aux vêtements

Rester dans la tendance en donnant une seconde vie aux vêtements

Pour préserver la biodiversité, la solution la plus efficace consiste à ne plus acheter de vêtements neufs. Vous évitez ainsi l’utilisation de ressources naturelles et d’énergie, et la pollution liée à leur fabrication et à leur transport. De nombreuses alternatives au neuf existent pour s’habiller en respectant la biodiversité.

Lire plus
BeBiodiversity L’industrie de la mode face au déclin de la biodiversité

L’industrie de la mode face au déclin de la biodiversité

La création de vêtements et accessoires dépend en grande partie de la biodiversité et de la nature : de la bonne santé des sols où poussent le coton ou le lin, en passant par les arbres qui fournissent le bois nécessaire à la production de fibres, ou encore les animaux élevés pour leur laine ou leur cuir… Or nous sommes arrivés à une telle quantité de vêtements produits, que les industriels ne peuvent plus ignorer les dégâts causés sur l’environnement. Face à l’épuisement des ressources et à la raréfaction des habitats naturels, les experts du textile sont appelés à prendre leurs responsabilités et à réinventer le secteur de l’habillement.

Lire plus
BeBiodiversity La biodiversité, victime de la fast fashion !

La biodiversité, victime de la fast fashion !

L’univers de la mode, avec ses grandes enseignes, ses défilés et ses créateurs, fait encore rêver. Ce secteur reste associé à la séduction, à la beauté et à la créativité. Et pourtant, l’envers du décor offre une image plus sombre. Cette industrie est de plus en plus décriée en raison de ses impacts environnementaux et ses conditions de travail indignes. Entre surconsommation et pollution à grande échelle, le secteur du textile est un des plus polluants au monde.

Lire plus
BeBiodiversity Abattoir – Tirer parti du moindre m² pour la biodiversité

Abattoir – Tirer parti du moindre m² pour la biodiversité

LA BIODIVERSITE, C’EST NOTRE BUSINESS ! En parcourant le pays, nous sommes allés à la rencontre de patrons d’entreprises qui ont délibérément joué la carte de la biodiversité. Et visiblement, ils en retirent de nombreux avantages. Lorsqu’il s’agit de soutenir la biodiversité, il n’y a pas de petit effort : chaque m² rendu à la nature est toujours bon à prendre. C’est ce à quoi s‘attache un site comme celui d’ABATTOIR qui accueille l’une des plus grandes fermes urbaines de l’Union européenne.

Lire plus
BeBiodiversity La biodiversité dans mon entreprise ? Et pourquoi pas !

La biodiversité dans mon entreprise ? Et pourquoi pas !

Les portes d’entrée pour promouvoir la biodiversité dans une entreprise sont nombreuses : à travers le terrain occupé, les infrastructures du site, les processus de production ou encore la politique d’achat. En veillant à la politique d’importation et en incitant les fournisseurs à partager les efforts, on donne aussi un sacré coup de pouce à la biodiversité.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus