BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Consommer autrement pour protéger les forêts

Consommer autrement pour protéger les forêts

Les activités humaines sont liées à la biodiversité et aux services qu’elle nous rend, de manière directe ou indirecte. Nous bénéficions de bienfaits et de produits qui sont offerts par cette biodiversité et parfois par des écosystèmes très éloignés, tels que les forêts tropicales. Cela signifie que nos actions peuvent aussi avoir un impact sur ces écosystèmes, proches ou lointains.

Les citoyens-consommateurs peuvent évidemment faire des choix quotidiens qui contribuent à préserver la biodiversité. Mais il est évident que l’action citoyenne ne suffit pas. Les autorités et les entreprises doivent agir aussi.

Les pouvoirs publics belges, tous niveaux de pouvoir confondus, agissent déjà pour la préservation de la biodiversité. Pour lutter contre la déforestation importée, notre pays a récemment signé l’« Amsterdam Declaration Partnership ».

Au niveau européen, dans le cadre du Pacte Vert, la Commission a proposé des initiatives d’envergure qui devraient avoir un impact sur la santé des forêts, notamment à travers la stratégie biodiversité à l’horizon 2030 et la stratégie « De la ferme à la table (Farm to Fork) » qui vise à donner les moyens pour garantir une chaîne alimentaire plus durable.

BeBiodiversity Consommer autrement pour protéger les forêts
Champs de palmiers à huile, Negeri Sembilan, Malaisie (crédit photo : Nazarizal Mohammad, Unsplash)

Quelles solutions un changement dans nos habitudes de consommation peut-il apporter ?

En tant que citoyens, nous ne sommes pas sans ressource. Chacun d’entre nous peut contribuer à la préservation des forêts et des écosystèmes en modifiant certaines habitudes de consommation.

  • Privilégier les produits certifiés selon des normes environnementales et sociales crédibles : en nous informant sur les choix effectués tout au long de la chaîne de production, les certifications garantissent une exploitation durable de la forêt ainsi qu’un salaire décent et des conditions sanitaires correctes aux travailleurs. Par exemple, le label FSC pour le bois et le papier, RSPO pour l’huile de palme, ou encore Fairtrade pour le cacao et le café. Pour en savoir plus sur les labels, cliquez ici.
  • Réduire sa consommation de viande rouge et favoriser les protéines végétales : l’Europe importe 35 millions de tonnes de soja chaque année pour nourrir les animaux qui sont destinés à nos assiettes. Vu les pressions exercées par l’élevage et l’agriculture, un geste relativement simple pour lutter au quotidien est de manger moins de viande en préférant une viande élevée et nourrie localement ou en privilégiant les protéines végétales contenues notamment dans les légumineuses.
  • Favoriser le recyclage et les produits de seconde main : avec le développement de l’économie circulaire, il devient plus facile d’acheter des produits recyclés (p.ex. papier) ou des articles de seconde main comme des meubles, des objets, des vêtements, des chaussures et autres accessoires en cuir. La réutilisation ou le recyclage permettent d’économiser des matières premières, de sorte qu’aucune nouvelle exploitation des forêts ou des écosystèmes n’est nécessaire pour ces produits.
  • Manger frais et fait maison : en cuisinant autant que possible vos plats avec des produits locaux et de saison, vous réduirez votre consommation de produits transformés ; ceux-ci contiennent souvent des ingrédients à haut risque de déforestation ou autre impact sur la biodiversité (huile de palme, soja, viande importée, etc.). A défaut, favorisez les produits certifiés (voir ci-dessus).
BeBiodiversity Consommer autrement pour protéger les forêts
Fruits du palmier à huile, déchets papiers, plats végétariens, fèves de café (crédits photos : Unsplash)

Autres actus

BeBiodiversity Du chocolat belge pour un monde meilleur

Du chocolat belge pour un monde meilleur

Le gouvernement fédéral et l’industrie du chocolat belge se sont engagés à payer un prix équitable aux producteurs et à mettre fin à la déforestation. Tant que la production de chocolat implique la déforestation, des salaires indécents et le travail des enfants, elle n’est pas durable. Les fabricants belges, la société civile et les pouvoirs publics ne restent pas les bras croisés et œuvrent en faveur d’un chocolat durable, bon pour l’homme et meilleur pour la biodiversité !

Lire plus
BeBiodiversity Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Depuis des siècles, des femmes s’efforcent de préserver la diversité biologique de la terre en utilisant des matériaux naturels pour construire, cultiver, élever, nourrir et soigner. Qu’elles dédient leur travail ou leur vie à une espèce ou une zone particulière, ou à la nature en général, de nombreuses femmes s’engagent avec courage et passion pour protéger la biodiversité et notre planète. Dans le monde, nombreuses sont les initiatives en faveur de la biodiversité fondées par des femmes ; elles vont souvent de pair avec la défense des droits de chacun.e. En cette journée internationale des droits de la femme, BeBiodiversity profite de l’occasion pour célébrer quelques-unes d’entre elles.

Lire plus
BeBiodiversity Zéro plastique, zéro panique !

Zéro plastique, zéro panique !

C’est une étape décisive en Belgique dans la lutte contre les plastiques jetables : un nouvel arrêté royal interdit la vente de divers produits en plastique « à usage unique » tels que les couverts, les assiettes et les pailles. Une bonne nouvelle pour les écosystèmes qui étouffent sous le plastique et les microplastiques.

Lire plus
BeBiodiversity Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Chocolats de toutes les couleurs et de tous les parfums, fourrages et formes… En Belgique, vous trouverez une friandise chocolatée pour chaque occasion, souvent fabriquée avec beaucoup de savoir-faire et de créativité. Cependant, les chocolats brillants cachent un côté sombre : la culture du cacao, source du goût et de l’arôme délicieux, menace la biodiversité.

Lire plus
BeBiodiversity L’agroforesterie : en route vers un chocolat plus durable

L’agroforesterie : en route vers un chocolat plus durable

Les défis de la culture du cacao sont multiples : déforestation, changements climatiques, perte de biodiversité, utilisation de pesticides et d’engrais, travail des enfants. Heureusement, des solutions existent. Afin de rendre la culture du cacao plus durable, l’agroforesterie est de plus en plus envisagée.

Lire plus
BeBiodiversity Une pause-café pour la biodiversité ?

Une pause-café pour la biodiversité ?

Le commerce du café fait partie des cultures commerciales les plus importantes dans le monde. Un produit en apparence simple, mais dont la culture, le transport, les déchets produits et l’énergie consommée depuis le grain de café jusqu’à la tasse ne sont pas sans impact sur l’environnement. De manière étonnante, le fonctionnement de notre machine à café constitue même un des postes les plus importants en matière de consommation d’énergie et de production de déchets.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus