BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity Laissez un avenir à votre souvenir

Laissez un avenir à votre souvenir

Chaque année, de nombreux produits dérivés d’espèces animales et végétales protégées sont importés illégalement en Belgique (fourrure, caviar, objets d’art, …). Par le crime organisé ? Parfois. Mais le plus souvent, ce sont les touristes qui – sans penser à mal – rapportent ces objets dans leurs bagages à titre de souvenirs.

Vous partez en vacances à l’étranger ? Ouvrez l’œil avant d’acheter un souvenir ! En effet, dans de nombreux lieux touristiques, des produits dérivés d’animaux et des plantes sont vendus comme souvenirs de vacances. Cependant, ce n’est pas parce que des articles sont mis en vente ouvertement sur des marchés locaux qu’il est légal de les acquérir et de les ramener chez soi.

Ce genre d’achat irréfléchi n’est pas sans conséquences. Tout d’abord parce que le commerce de ce type d’objets est néfaste pour la biodiversité. Et ensuite parce qu’il y a de fortes chances que la douane confisque vos achats. Dans certains cas, leur possession peut vous valoir une forte amende voire même une peine de prison.

BeBiodiversity Laissez un avenir à votre souvenir

Si la plupart des gens sont déjà conscients de l’illégalité de certaines matières comme l’ivoire, les peaux de félins et de reptiles ou encore les écailles de tortues, vous pourriez être confronté en vacances à quelques exemples moins connus :

  • Châles en laine d’antilope tibétaine : pour un seul châle en shatoosh, les braconniers doivent tuer trois antilopes tibétaines.
  • Coraux : les touristes achètent parfois des bijoux sans être conscients qu’ils sont fabriqués en corail. Or le corail abrite quantité d’animaux et une fois détruit il faudra des dizaines d’années avant que le récif ne se reconstitue.
  • Médicaments traditionnels chinois : certains peuvent être issus d’espèces menacées, telles que le tigre ou le rhinocéros. De plus, ils s’avèrent parfois dangereux pour la santé.
  • Hippocampes séchés, certains coquillages et orchidées.
BeBiodiversity Laissez un avenir à votre souvenir

Découvrez d’autres exemples et conseils dans la brochure « Laissez un avenir à votre souvenir ».

Merci de bien réfléchir avant d’acheter un souvenir composé de matériaux naturels. 
Et en cas de doute : ne l’achetez pas !

Plus d’informations sur ce thème :

www.citesenbelgique.be – www.cites.org – www.eu-wildlifetrade.orgwww.traffic.org

Autres actus

BeBiodiversity Viande de brousse au menu !

Viande de brousse au menu !

La « viande de brousse », parfois appelée viande sauvage, désigne la viande de mammifères non domestiqués, de reptiles, d’amphibiens et d’oiseaux chassés pour la nourriture dans les forêts tropicales et subtropicales. Le prélèvement de viande de brousse dans la nature concerne un très grand nombre d’espèces dans de nombreux pays. Les exemples les plus connus sont les singes, les pangolins et les serpents mais cela concerne aussi les antilopes, les éléphants, les girafes ou les petits carnivores comme les civettes. Cette pratique souvent illégale est considérée comme une menace pour la santé humaine, l’agriculture, mais aussi pour la biodiversité et le fonctionnement de certains écosystèmes.

Lire plus
BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Cette année encore, la hotte de Saint-Nicolas et le traineau du père Noël seront remplis de jouets en plastique, de piles, de jouets peu durables, de contrefaçons aux conditions de fabrication douteuses, peu éthiques ou dangereuses pour l’environnement et les enfants. Et si on changeait ça aussi ?

Lire plus
BeBiodiversity Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Monstres, sorcières, zombies, fantômes, … aucun costume n’est trop fou pour célébrer ce moment de frisson et de plaisir annuel. Comment rester éco-responsable pendant cette fête diabolique ? Avec nos conseils d’habillage et de décoration, il y aura plus de peur que de mal !

Lire plus
BeBiodiversity Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

A la fin du mois d’août, la Conférence sur le commerce international des espèces menacées – la CITES – s’est terminée sur une série de nouvelles décisions visant à mieux protéger une série d’animaux vulnérables et en danger d’extinction. Parmi ces animaux, la girafe, le plus grand mammifère terrestre, une véritable icône de la savane africaine.

Lire plus
BeBiodiversity La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

Les espèces exotiques envahissantes, aussi appelées espèces invasives, sont des espèces introduites par l’homme en dehors de leur aire d’origine. Elles constituent une menace importante pour la biodiversité et les services fournis par les écosystèmes comme la production végétale, l’épuration de l’eau et la pollinisation.

Lire plus
BeBiodiversity Une diversité envahissante ?

Une diversité envahissante ?

De tout temps les espèces animales ou végétales ont colonisé le globe et occupé des espaces de vie en fonction de leurs capacités d’adaptation. Mais l’homme a également introduit volontairement ou par accident des espèces animales et végétales ainsi que des champignons et microorganismes en dehors de leurs habitats habituels. Certaines espèces s’acclimatent et prospèrent localement au point de devenir invasives.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus