BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Laissez un avenir à votre souvenir

Laissez un avenir à votre souvenir

Chaque année, de nombreux produits dérivés d’espèces animales et végétales protégées sont importés illégalement en Belgique (fourrure, caviar, objets d’art, …). Par le crime organisé ? Parfois. Mais le plus souvent, ce sont les touristes qui – sans penser à mal – rapportent ces objets dans leurs bagages à titre de souvenirs.

Vous partez en vacances à l’étranger ? Ouvrez l’œil avant d’acheter un souvenir ! En effet, dans de nombreux lieux touristiques, des produits dérivés d’animaux et des plantes sont vendus comme souvenirs de vacances. Cependant, ce n’est pas parce que des articles sont mis en vente ouvertement sur des marchés locaux qu’il est légal de les acquérir et de les ramener chez soi.

Ce genre d’achat irréfléchi n’est pas sans conséquences. Tout d’abord parce que le commerce de ce type d’objets est néfaste pour la biodiversité. Et ensuite parce qu’il y a de fortes chances que la douane confisque vos achats. Dans certains cas, leur possession peut vous valoir une forte amende voire même une peine de prison.

BeBiodiversity Laissez un avenir à votre souvenir

Si la plupart des gens sont déjà conscients de l’illégalité de certaines matières comme l’ivoire, les peaux de félins et de reptiles ou encore les écailles de tortues, vous pourriez être confronté en vacances à quelques exemples moins connus :

  • Châles en laine d’antilope tibétaine : pour un seul châle en shatoosh, les braconniers doivent tuer trois antilopes tibétaines.
  • Coraux : les touristes achètent parfois des bijoux sans être conscients qu’ils sont fabriqués en corail. Or le corail abrite quantité d’animaux et une fois détruit il faudra des dizaines d’années avant que le récif ne se reconstitue.
  • Médicaments traditionnels chinois : certains peuvent être issus d’espèces menacées, telles que le tigre ou le rhinocéros. De plus, ils s’avèrent parfois dangereux pour la santé.
  • Hippocampes séchés, certains coquillages et orchidées.
BeBiodiversity Laissez un avenir à votre souvenir

Découvrez d’autres exemples et conseils dans la brochure « Laissez un avenir à votre souvenir ».

Merci de bien réfléchir avant d’acheter un souvenir composé de matériaux naturels. 
Et en cas de doute : ne l’achetez pas !

Plus d’informations sur ce thème :

www.citesenbelgique.be – www.cites.org – www.eu-wildlifetrade.orgwww.traffic.org

Autres actus

BeBiodiversity La croisière s’amuse, la biodiversité moins…

La croisière s’amuse, la biodiversité moins…

Les croisières ont de plus en plus la cote. Depuis 2009, le nombre de passagers de ce type de vacances est passé de 17,8 à 28 millions. Une hausse de près de 64 % qui n’est pas sans inquiéter les amoureux de la biodiversité,  en particulier pour les croisières vers les pôles.

Lire plus
BeBiodiversity Le sport dans la nature : oui, mais… !

Le sport dans la nature : oui, mais… !

Dans notre société orientée vers les loisirs et le rapport à la nature, on constate une forte croissance des activités sportives et touristiques en milieu naturel. La pêche, l’équitation, la randonnée, le running, le canyoning, l’escalade, le VTT ou le kayak se sont démocratisés et se pratiquent désormais en masse. C’est un marché florissant pour les régions possédant un patrimoine touristique naturel et paysager.

Lire plus
BeBiodiversity Du carbone compensé pour protéger la biodiversité

Du carbone compensé pour protéger la biodiversité

Les voyages en avion émettent d’importantes quantités de gaz à effet de serre, qui réchauffent la planète. Pas de quoi renoncer à vos vacances estivales ! De nombreux havres de paix ne sont qu’à quelques gares de chez vous. Mais si vraiment l’avion est indispensable, vous pouvez limiter les dégâts en compensant les émissions carbone de votre vol, c’est-à-dire en économisant une quantité équivalente de CO2 ailleurs.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus