BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Du chocolat belge pour un monde meilleur

Du chocolat belge pour un monde meilleur

Le gouvernement fédéral et l’industrie du chocolat belge se sont engagés à payer un prix équitable aux producteurs et à mettre fin à la déforestation. Tant que la production de chocolat implique la déforestation, des salaires indécents et le travail des enfants, elle n’est pas durable. Les fabricants belges, la société civile et les pouvoirs publics ne restent pas les bras croisés et œuvrent en faveur d’un chocolat durable, bon pour l’homme et meilleur pour la biodiversité !

La Belgique, petit pays mais haut-lieu du chocolat

La Belgique est un acteur majeur dans le secteur du cacao. Les Belges ne sont pas seulement de grands consommateurs de chocolat, notre pays en est aussi le deuxième exportateur et l’un des plus grands importateurs de fèves de cacao.

En 2018, fut lancée l’initiative Beyond Chocolate pour améliorer la durabilité du chocolat belge. Ce partenariat unique, relié à des démarches similaires en Europe, réunit autour de la table les différents acteurs concernés : le secteur belge du chocolat et de la distribution, le gouvernement fédéral, mais aussi la société civile, les investisseurs à impact social et les universités. Ensemble, ils s’engagent à lutter contre le travail des enfants, à combattre la déforestation et à garantir un revenu viable aux producteurs de cacao.

Beyond Chocolate cadre avec les objectifs du Green Deal européen et plus particulièrement avec la proposition de règlement actuellement en discussion qui reprend le cacao comme un produit prioritaire sur lequel travailler en matière de déforestation importée.[1]

La traçabilité du cacao reste un défi, et pourtant une condition préalable pour vérifier que le cacao a été cultivé de manière durable et sans avoir recours à la déforestation. Des progrès ont déjà été réalisés, notamment par l’utilisation d’une quantité plus importante de cacao certifié ou par l’introduction de programmes de durabilité spécifiques aux entreprises du cacao.

Il convient cependant de noter que toutes les certifications du cacao existantes ne signifie pas toujours qu’il ait été cultivé de manière durable.

D’ici 2030, cette initiative vise à assurer un revenu viable aux plus de 140 000 producteurs de cacao qui approvisionnent le marché belge et à mettre un terme à la déforestation liée à la production de cacao. Grâce à Beyond Chocolate, plusieurs projets ont été lancés pour soutenir la culture durable et le revenu familial des producteurs de cacao.

Le deuxième rapport annuel de Beyond Chocolate montre que sur plus de 700 000 tonnes de chocolat produites en Belgique aujourd’hui, 57 % sont désormais certifiées et/ou incluses dans des programmes de durabilité. [2]

En savoir plus sur l’initiative “Beyond Chocolate” : Beyond Chocolate – l’initiative pour un commerce durable.

BeBiodiversity Du chocolat belge pour un monde meilleur

Les personnes et la planète avant le profit

En leur fournissant des conseils et une formation appropriée, on peut convaincre les producteurs de cacao de cesser de brûler les forêts et d’utiliser d’autres méthodes plus écologiques pour préserver la fertilité des sols et leurs récoltes. C’est ainsi que l’ONG Broederlijk Delen a pu mener à bien un projet agro-écologique au Congo : Les engrais verts au lieu des feux de forêt | Broederlijk Delen. (liens en néerlandais)

Plusieurs chocolatiers belges veulent une vraie solution aux problèmes des cultivateurs de cacao, et ils choisissent résolument une voie qui aide les cultivateurs de cacao à sortir de la pauvreté. Après tout, la lutte contre la pauvreté est une condition contre l’esclavage et le travail des enfants dans la culture du cacao. Le fabricant de chocolat belge Belvas et les chocolats “Bite to Fight” d’Oxfam World Shops en sont deux excellents exemples. Ce n’est pas un hasard si ce sont des organisations de commerce équitable qui soutiennent les producteurs de cacao de diverses manières : le renforcement (organisationnel) des coopératives, la formation des membres des coopératives, l’introduction de méthodes de culture plus durables, et bien sûr, la recherche d’un revenu réel et viable.

Que pouvons-nous faire ? Choisir du chocolat provenant de fabricants qui œuvrent activement pour un cacao durable, tant pour la biodiversité que pour les cultivateurs de cacao. Un chocolat biologique issu du commerce équitable est une excellente option !

Autres actus

BeBiodiversity Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Depuis des siècles, des femmes s’efforcent de préserver la diversité biologique de la terre en utilisant des matériaux naturels pour construire, cultiver, élever, nourrir et soigner. Qu’elles dédient leur travail ou leur vie à une espèce ou une zone particulière, ou à la nature en général, de nombreuses femmes s’engagent avec courage et passion pour protéger la biodiversité et notre planète. Dans le monde, nombreuses sont les initiatives en faveur de la biodiversité fondées par des femmes ; elles vont souvent de pair avec la défense des droits de chacun.e. En cette journée internationale des droits de la femme, BeBiodiversity profite de l’occasion pour célébrer quelques-unes d’entre elles.

Lire plus
BeBiodiversity Zéro plastique, zéro panique !

Zéro plastique, zéro panique !

C’est une étape décisive en Belgique dans la lutte contre les plastiques jetables : un nouvel arrêté royal interdit la vente de divers produits en plastique « à usage unique » tels que les couverts, les assiettes et les pailles. Une bonne nouvelle pour les écosystèmes qui étouffent sous le plastique et les microplastiques.

Lire plus
BeBiodiversity Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Le chocolat : une friandise à l’arrière-goût amer pour la biodiversité

Chocolats de toutes les couleurs et de tous les parfums, fourrages et formes… En Belgique, vous trouverez une friandise chocolatée pour chaque occasion, souvent fabriquée avec beaucoup de savoir-faire et de créativité. Cependant, les chocolats brillants cachent un côté sombre : la culture du cacao, source du goût et de l’arôme délicieux, menace la biodiversité.

Lire plus
BeBiodiversity L’agroforesterie : en route vers un chocolat plus durable

L’agroforesterie : en route vers un chocolat plus durable

Les défis de la culture du cacao sont multiples : déforestation, changements climatiques, perte de biodiversité, utilisation de pesticides et d’engrais, travail des enfants. Heureusement, des solutions existent. Afin de rendre la culture du cacao plus durable, l’agroforesterie est de plus en plus envisagée.

Lire plus
BeBiodiversity Une pause-café pour la biodiversité ?

Une pause-café pour la biodiversité ?

Le commerce du café fait partie des cultures commerciales les plus importantes dans le monde. Un produit en apparence simple, mais dont la culture, le transport, les déchets produits et l’énergie consommée depuis le grain de café jusqu’à la tasse ne sont pas sans impact sur l’environnement. De manière étonnante, le fonctionnement de notre machine à café constitue même un des postes les plus importants en matière de consommation d’énergie et de production de déchets.

Lire plus
BeBiodiversity Les dégâts du greenwashing

Les dégâts du greenwashing

Depuis une cinquantaine d’années, les performances environnementales des entreprises ont augmenté de façon spectaculaire. Insuffisantes sans doute, mais spectaculaires. Parallèlement, le greenwashing s’est développé de manière tout aussi spectaculaire.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus