BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity En automne, une maison pour les hérissons

En automne, une maison pour les hérissons

Parmi les 1001 actions pour la biodiversité, certaines sont à prendre en automne.
En cette saison, il n’est pas rare de croiser un hérisson aux abords d’une route. Il emmagasine de l’énergie grâce aux rayons du soleil. En octobre, les journées raccourcies et les nuits plus fraîches annoncent déjà l’hiver, période durant laquelle notre hérisson va entrer en hibernation.

Le hérisson fait partie de ces animaux qui hibernent. Il est omnivore et son alimentation se compose entre autres de limaces et de chenilles, que l’on ne trouve pratiquement plus en hiver. Pour cette raison, le hérisson se plonge dans un long sommeil interrompu de temps en temps pour se nourrir, se dégourdir un peu ou quand sa température interne devient trop basse.

Pour la construction de son nid, le hérisson cherche un abri sous un tas de bois, de feuilles, ou sous un arbuste abrité du froid et du vent. Ensuite, il rassemble de la mousse, des branchages et du foin, qu’il assemble au fur et à mesure en couches successives afin de former un toit bien épais pour s’isoler du froid…

BeBiodiversity En automne, une maison pour les hérissons

Avis aux jardiniers et amoureux de la nature : vous pouvez aider le hérisson à installer son nid.

Ménagez-lui un passage dans la clôture ou le muret qui ceinture votre jardin et offrez-lui un refuge pour l’hiver dans un coin calme et à l’abri du froid, du vent et de la pluie. Installez une caisse en bois retournée sous un buisson ou recouverte de feuilles. Prévoyez-y une entrée de 10-15 cm de côté et un tunnel d’accès (un tuyau de 12-15 cm de diamètre). Vous pouvez lui mettre à proximité de quoi garnir sa cabane, par exemple du foin et des feuilles mortes mais laissez-le faire. Il se fera un plaisir de les apporter lui-même et de concevoir son nid à sa façon !

Tout au long de l’hiver, vous pouvez mettre à proximité de l’eau ainsi qu’une alimentation pour chats ou des croquettes spéciales pour hérisson. Evitez par contre le lait ou le pain, et tâchez de placer ces aliments en dehors des zones fréquentées par des chats.

Voilà une activité qui ravira petits et grands ! Et votre ami à piques vous le rendra bien au printemps, en débarrassant votre jardin et potager des limaces et autres indésirables.

Plus d’info sur www.1001biodiv.be

Photo #2 : Erinaceus europaeus by Calle Eklund/V-wolf (Own work) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)], via Wikimedia Commons

Autres actus

BeBiodiversity Viande de brousse au menu !

Viande de brousse au menu !

La « viande de brousse », parfois appelée viande sauvage, désigne la viande de mammifères non domestiqués, de reptiles, d’amphibiens et d’oiseaux chassés pour la nourriture dans les forêts tropicales et subtropicales. Le prélèvement de viande de brousse dans la nature concerne un très grand nombre d’espèces dans de nombreux pays. Les exemples les plus connus sont les singes, les pangolins et les serpents mais cela concerne aussi les antilopes, les éléphants, les girafes ou les petits carnivores comme les civettes. Cette pratique souvent illégale est considérée comme une menace pour la santé humaine, l’agriculture, mais aussi pour la biodiversité et le fonctionnement de certains écosystèmes.

Lire plus
BeBiodiversity Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Les cadeaux ? Quels cadeaux ?

Cette année encore, la hotte de Saint-Nicolas et le traineau du père Noël seront remplis de jouets en plastique, de piles, de jouets peu durables, de contrefaçons aux conditions de fabrication douteuses, peu éthiques ou dangereuses pour l’environnement et les enfants. Et si on changeait ça aussi ?

Lire plus
BeBiodiversity Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Prêts pour un frisson d’Halloween plus durable ?

Monstres, sorcières, zombies, fantômes, … aucun costume n’est trop fou pour célébrer ce moment de frisson et de plaisir annuel. Comment rester éco-responsable pendant cette fête diabolique ? Avec nos conseils d’habillage et de décoration, il y aura plus de peur que de mal !

Lire plus
BeBiodiversity Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

Faut-il les tuer pour mieux les protéger ?

A la fin du mois d’août, la Conférence sur le commerce international des espèces menacées – la CITES – s’est terminée sur une série de nouvelles décisions visant à mieux protéger une série d’animaux vulnérables et en danger d’extinction. Parmi ces animaux, la girafe, le plus grand mammifère terrestre, une véritable icône de la savane africaine.

Lire plus
BeBiodiversity La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

La lutte contre les espèces exotiques invasives s’organise

Les espèces exotiques envahissantes, aussi appelées espèces invasives, sont des espèces introduites par l’homme en dehors de leur aire d’origine. Elles constituent une menace importante pour la biodiversité et les services fournis par les écosystèmes comme la production végétale, l’épuration de l’eau et la pollinisation.

Lire plus
BeBiodiversity Une diversité envahissante ?

Une diversité envahissante ?

De tout temps les espèces animales ou végétales ont colonisé le globe et occupé des espaces de vie en fonction de leurs capacités d’adaptation. Mais l’homme a également introduit volontairement ou par accident des espèces animales et végétales ainsi que des champignons et microorganismes en dehors de leurs habitats habituels. Certaines espèces s’acclimatent et prospèrent localement au point de devenir invasives.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus