BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Mesurer la biodiversité en Belgique ?

Mesurer la biodiversité en Belgique ?

Chaque hiver, Natagora et Natuurpunt invitent les particuliers à compter les oiseaux qui visitent leur jardin. Ailleurs des scientifiques comptent les insectes présents, dressent la liste des plantes et inventorient la vie dans nos rivières et nos lacs. Pourquoi ?

La biodiversité représente la variété totale des formes de vie en un endroit donné. Mais la mesurer relève du défi et on ne peut évidemment pas la réduire à un seul chiffre. Ainsi, les scientifiques utilisent différents moyens pour mesurer la biodiversité.

Parmi ceux-ci, on trouve d’abord la richesse spécifique (des espèces) qui informe sur le nombre d’espèces retrouvées en un endroit donné. L’abondance représente le nombre d’individus d’une espèce par unité d’espace comme par exemple des kilomètres carrés. Enfin, l’équitabilité des espèces indique le nombre d’individus au sein des espèces présentes. Un site peut par exemple être peu diversifié malgré un grand nombre d’espèces si 99% des individus appartiennent à la même espèce.

Des combinaisons de ces divers indicateurs sont utilisées pour mesurer l’état actuel de la biodiversité, la comparer avec la situation historique, et en suivre l’évolution au cours du temps. La législation, les plans, les programmes de protection et de gestion de la biodiversité fixent ensuite des valeurs de référence et établissent des actions pour préserver ou améliorer son état.

BeBiodiversity Mesurer la biodiversité en Belgique ?
Rouge-gorge, pinsons, mésanges bleues - Crédits : Brigitte de Rochelée

Faites vos propres observations !

Trop tard pour 2018, mais le prochain recensement des oiseaux aura lieu en février 2019. Pourquoi ne pas déjà en profiter pour découvrir les outils de Natagora et Natuurpunt et s’entraîner à identifier les 75 espèces d’oiseaux les plus fréquentes dans votre jardin ?! Observez qui est là et l’évolution au fil des saisons. Au milieu des espèces communes, vous découvrirez parfois une « perle rare ». Quel plaisir de pouvoir nommer un oiseau et de le reconnaître au vol ! Pour augmenter vos chances, soyez accueillants pour la faune et la flore.

La biodiversité ne s’arrête pas à l’entrée en ville. Dans quelques pots placés dans un endroit abrité qui reçoit suffisamment de lumière, sur les terrasses, les balcons, ou un rebord de fenêtres, à l’intérieur, sous un arbre dans la rue… Soyez attentifs, la vie papillonne tout autour de vous.

Pour cette année 2018, les mésanges se rétablissent après un léger recul en 2017 et certains granivores sont de plus en plus nombreux. Seul le merle noir voit sa population diminuer légèrement. Découvrez l’analyse des résultats complets de l’opération de comptage 2018 :

Natagora

Natuurpunt

BeBiodiversity Mesurer la biodiversité en Belgique ?
Merle noir - Crédit : Brigitte de Rochelée

Autres actus

BeBiodiversity Phacochère, hérisson ou suricate, quel consommateur êtes-vous ?

Phacochère, hérisson ou suricate, quel consommateur êtes-vous ?

La biodiversité est menacée. L’érosion du nombre d’espèces progresse de manière importante sur terre et en mer. Mais comment agir pour ces espèces animales et végétales dont les habitats sont parfois si loin de chez nous ? Plus de 70 % de l’empreinte biodiversité de la Belgique se situe en dehors de nos frontières et est directement liée à nos importations.

Lire plus
BeBiodiversity Champignons, sortez vos petits parapluies, voici l’automne !

Champignons, sortez vos petits parapluies, voici l’automne !

Quoi de plus amusant que d’agrémenter une balade en forêt par la découverte et la dégustation de ces trésors de l’automne que sont les champignons. Et nous sommes bien servis ! Saviez-vous que la Belgique est le troisième pays d’Europe en matière de diversité de champignons ? Il y aurait plus de 10 000 espèces sur notre territoire, même si les espèces comestibles ne sont que quelques dizaines.

Lire plus
BeBiodiversity La croisière s’amuse, la biodiversité moins…

La croisière s’amuse, la biodiversité moins…

Les croisières ont de plus en plus la cote. Depuis 2009, le nombre de passagers de ce type de vacances est passé de 17,8 à 28 millions. Une hausse de près de 64 % qui n’est pas sans inquiéter les amoureux de la biodiversité,  en particulier pour les croisières vers les pôles.

Lire plus
BeBiodiversity Le sport dans la nature : oui, mais… !

Le sport dans la nature : oui, mais… !

Dans notre société orientée vers les loisirs et le rapport à la nature, on constate une forte croissance des activités sportives et touristiques en milieu naturel. La pêche, l’équitation, la randonnée, le running, le canyoning, l’escalade, le VTT ou le kayak se sont démocratisés et se pratiquent désormais en masse. C’est un marché florissant pour les régions possédant un patrimoine touristique naturel et paysager.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus