BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity
Icon Newsletter #BeBiodiversity

Newsletter #BeBiodiversity

Subscribe and never miss a post

BeBiodiversity A chaque espèce son territoire !

A chaque espèce son territoire !

En vacances, une partie des dépenses est souvent consacrée aux cadeaux et à la découverte des produits locaux. Qui n’a pas envie de ramener un souvenir de ce petit coin de paradis où on a vécu de merveilleux moments en famille ou entre amis ? Or, certains souvenirs que vous comptez mettre dans votre valise peuvent nuire à la biodiversité d’ici… et de là-bas.

Du coup, comment faire pour être sûr de ne pas porter atteinte à notre chère Mère Nature ? C’est simple : premièrement, ne ramenez aucun souvenir tel que des graines, fleurs, plantes, fruits ou légumes lorsque vous revenez de vacances ! Ceux-ci peuvent être porteurs d’une maladie ou d’un parasite sans que vous ne le remarquiez et ainsi contaminer nos espèces locales. Même une pomme d’apparence parfaitement saine peut contenir des mouches qui se répandront dans notre nature et affecteront nos plantes.

Par ailleurs, certaines espèces exotiques que vous pourriez ramener de vacances sont dites « invasives ». Ce sont tous ces animaux et ces plantes qui sont arrivés parfois de très loin dans notre nature par l’intermédiaire de l’homme, qui s’adaptent à notre climat et à notre nature, qui se reproduisent avec une rapidité parfois fulgurante et causent des dégâts à l’environnement et à la biodiversité locale. Elles peuvent aussi causer des dégâts économiques considérables : elles peuvent anéantir les récoltes, obstruer les voies navigables,… Leur éradication coûte très cher, et s’avère même parfois impossible. Un exemple d’espèce invasive de plus en plus visible en Belgique est la perruche à collier. Ces oiseaux vert fluo se sont installés dans nos arbres et se sont reproduits en masse, entrant ainsi en concurrence avec d’autres espèces locales comme le moineau domestique.

BeBiodiversity A chaque espèce son territoire !

Autre danger potentiel si vous comptez ramener un animal de l’étranger : la rage ! Renseignez-vous bien sur les modalités de rapatriement, vous devrez probablement passer par la case de vaccination et de quarantaine avant de rentrer au pays. De même si vous souhaitez voyager avec votre chien, votre minou ou votre furet chéri, vous devrez vous soumettre à certaines règles afin d’éviter la propagation de cette maladie mortelle. Et puis comme déjà dit dans un précédent article, évitez d’acheter des souvenirs fabriqués à partir d’espèces animales et végétales menacées, comme les statuettes et bijoux en ivoire, les sacs à main et chaussures en cuir de reptile ou encore les bijoux et colliers en corail. L’achat d’un souvenir interdit peut avoir de lourdes conséquences. Vous mettez la survie d’une espèce menacée en danger et risquez une solide amende ! Certaines espèces menacées sont en effet protégées par la législation nationale, européenne ou internationale.

Bref, admirez, goûtez, sentez tout ce que vous voulez sur place. Mais surtout, ne ramenez aucune graine ni aucune plante, ni aucun animal exotique de vos vacances. Privilégiez plutôt les photos ?! La préservation de la biodiversité d’ici et de là-bas en dépend !

Autres actus

BeBiodiversity SOUVENIRS, SOUVENIRS

SOUVENIRS, SOUVENIRS

Chaque année, de nombreux objets réalisés à partir d’espèces animales et végétales protégées sont importés illégalement en Belgique (fourrure, caviar, objets d’art, bijoux, …). Par le crime organisé ? Parfois. Mais le plus souvent, ce sont les touristes qui – sans penser à mal – rapportent ces objets dans leurs bagages à titre de souvenirs.

Lire plus
BeBiodiversity Quelles leçons tirer du rapport IPBES sur l’état de la biodiversité ?

Quelles leçons tirer du rapport IPBES sur l’état de la biodiversité ?

En ce 22 mai, journée internationale de la biodiversité, il est utile de s’arrêter sur les éléments-clés du rapport de l’IPBES (le GIEC de la Biodiversité). Si le rapport dresse un constat implacable, il présente également plusieurs scénarios sur ce qui pourrait se passer à l’avenir en fonction des décisions prises ou de l’absence de décisions.

Lire plus
BeBiodiversity Donner un coup de pouce à la biodiversité avec la Fête des Voisins

Donner un coup de pouce à la biodiversité avec la Fête des Voisins

Les espèces disparaissent à une vitesse sans précédent. Mais, en tant que citoyen, que peut-on faire pour lutter contre l’érosion de la biodiversité ? « La Biodiversité est notre capital naturel et notre assurance-vie » déclarent les scientifiques belges. Freiner la perte de biodiversité est notre responsabilité à tous. Tout le monde à un rôle à jouer et le plus petit geste compte.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus