BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Prendre soin de soi sans faire la peau à la biodiversité

Prendre soin de soi sans faire la peau à la biodiversité

Nous aimons prendre soin de nous. Nous consommons quotidiennement des produits de soin : savon, gel douche, déodorant, lotion démaquillante, shampoing, crème hydratante, dentifrice, parfum… Résultat : le belge consomme en moyenne 18 grammes de produits cosmétiques par jour. Mais ce que nous pensons être bon pour nous, ne l’est pas forcément pour la biodiversité.

Origines

Les fabricants mettent souvent en avant l’origine naturelle des ingrédients comme un bienfait, un atout santé et un gage de qualité. Cela témoigne de l’engouement des consommateurs pour des produits de ce type. D’une manière ou d’une autre, tous les ingrédients de ces produits sont prélevés dans la nature. Et les résidus finissent à la poubelle ou dans les égouts. Lorsque les ingrédients sont cultivés, l’impact dépendra des pratiques agricoles et des surfaces utilisées.

Saviez-vous que pour un kilo d’huile essentielle, il faut récolter 4 000 kg de pétales pour la rose de Damas, 600 kg de feuilles pour le géranium ou 330 kg de feuilles pour le patchouli ?

Sur les étiquettes, on trouve souvent de l’huile de palme, provenant de palmiers plantés au détriment de forêts naturelles. Saviez-vous que :

  • entre 1990 et 2010, au moins 3,5 millions d’hectares de forêts naturelles ont été convertis en plantations de palmiers à huile ?
  • environ 20 % de la production d’huile de palme est consommée par l’industrie des cosmétiques ?

Accessoires

Par ailleurs, une femme utiliserait en moyenne 2 000 disques de coton jetables par an, alors que la production de coton a un impact considérable sur la biodiversité. Heureusement, des ingrédients comme les micro-billes en plastique présentes dans certains produits ou les cotons-tiges en plastique qui polluent les océans sont interdits ou vont l’être prochainement.

BeBiodiversity Prendre soin de soi sans faire la peau à la biodiversité

Que faire ?

Évidemment, il n’est pas question de ne plus prendre soin de soi. Un peu de bon sens et quelques gestes de consommateur éclairé permettent de réduire l’impact de notre hygiène quotidienne sur la biodiversité :

  • Je n’utilise que les produits de soin nécessaires et en petites quantités pour limiter la surface agricole nécessaire à la fabrication de mes cosmétiques.
  • J’utilise des cosmétiques dont les méthodes de production sont respectueuses de la biodiversité (ex : labels, production durable, pas de produits chimiques dangereux pour ma santé et celle de la nature).
  • J’utilise si possible des produits avec peu d’emballages, comme les pains de savon, et le plus grand conditionnement possible.
  • J’utilise des accessoires de soin réutilisables comme des disques démaquillants en tissu lavable.

Pour plus de gestes malins pour protéger la biodiversité, c’est ici.

Autres actus

BeBiodiversity La délégation belge à la COP Biodiversité

La délégation belge à la COP Biodiversité

La biodiversité est menacée. Vous le saviez probablement déjà.  Mais saviez-vous qu’une COP (Conférence des Parties) sur la biodiversité a lieu tous les deux ans ? Lors d’une telle COP, des ministres et experts négocient ensemble sur des questions et objectifs de biodiversité . Les représentants d’environ 200 pays passeront deux semaines ce mois-ci à Montréal, au Canada, pour négocier de nouveaux objectifs 2030 et tenter de parvenir à un accord final, définitif. La Belgique et sa délégation seront également présentes à la table des négociations avec les autres pays. La Belgique prend la protection de la biodiversité très au sérieux et a développé une forte expertise au niveau international, notamment par le biais des Conférences des Parties (COP).

Lire plus
BeBiodiversity Nos animaux de compagnie sont-ils un danger pour la biodiversité ?

Nos animaux de compagnie sont-ils un danger pour la biodiversité ?

6h10, un ronronnement aussi intense que soudain se fait entendre à quelques centimètres de votre oreille… Il a beau être le plus mignon, mais là « le petit félin » de la maison irrite… Marques d’attention, câlins,… Il parade afin de parvenir à ses fins : vous faire lever pour lui donner son repas du matin. Une fois rassasié, plus de nouvelles de lui jusqu’au prochain repas ! Dure, dure la vie de chat !

Lire plus
BeBiodiversity Une fête des Pères plus durable

Une fête des Pères plus durable

Comme pour nos autres fêtes, pourquoi ne pas donner un twist plus durable à nos cadeaux de Fête des pères ? Il est rare que les produits cosmétiques ne figurent pas en bonne place dans le Top 10 des idées de cadeaux pour cette fête. Voici une liste d’idées pour une fête des pères durable.

Lire plus
BeBiodiversity Du chocolat belge pour un monde meilleur

Du chocolat belge pour un monde meilleur

Le gouvernement fédéral et l’industrie du chocolat belge se sont engagés à payer un prix équitable aux producteurs et à mettre fin à la déforestation. Tant que la production de chocolat implique la déforestation, des salaires indécents et le travail des enfants, elle n’est pas durable. Les fabricants belges, la société civile et les pouvoirs publics ne restent pas les bras croisés et œuvrent en faveur d’un chocolat durable, bon pour l’homme et meilleur pour la biodiversité !

Lire plus
BeBiodiversity Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Depuis des siècles, des femmes s’efforcent de préserver la diversité biologique de la terre en utilisant des matériaux naturels pour construire, cultiver, élever, nourrir et soigner. Qu’elles dédient leur travail ou leur vie à une espèce ou une zone particulière, ou à la nature en général, de nombreuses femmes s’engagent avec courage et passion pour protéger la biodiversité et notre planète. Dans le monde, nombreuses sont les initiatives en faveur de la biodiversité fondées par des femmes ; elles vont souvent de pair avec la défense des droits de chacun.e. En cette journée internationale des droits de la femme, BeBiodiversity profite de l’occasion pour célébrer quelques-unes d’entre elles.

Lire plus
BeBiodiversity Zéro plastique, zéro panique !

Zéro plastique, zéro panique !

C’est une étape décisive en Belgique dans la lutte contre les plastiques jetables : un nouvel arrêté royal interdit la vente de divers produits en plastique « à usage unique » tels que les couverts, les assiettes et les pailles. Une bonne nouvelle pour les écosystèmes qui étouffent sous le plastique et les microplastiques.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus