BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Pour un jardin « biodiversity-friendly »

Pour un jardin « biodiversity-friendly »

Face au déclin alarmant de la biodiversité, chaque petit geste compte. Vous pouvez agir à votre échelle simplement en rendant votre jardin plus accueillant pour la nature.

Fournir le gîte et le couvert

Plus votre jardin sera diversifié en fleurs et en micro-habitats, plus il sera susceptible d’accueillir une grande diversité d’espèces animales : insectes, oiseaux, petits lézards ou encore hérissons. Pour le gîte, il suffit de laisser des tas de bois mort, des tas de pierres, des talus de sable et de terre, des touffes d’herbes hautes et de mousse, et d’installer des nichoirs.

Pour le couvert, choisissez pour vos parterres de fleurs des espèces sauvages de votre région et si possible non traitées chimiquement, qui fourniront nectar et pollen aux insectes pollinisateurs. Privilégiez une grande diversité d’espèces pour offrir une floraison étalée de mars à septembre. Il n’y a pas de « mauvaises herbes » ! Chaque plante sauvage a sa place dans l’écosystème, même les chardons, très importants pour un grand nombre d’espèces. Évitez par contre les plantes horticoles exotiques, qui ne fournissent souvent que très peu de nectar, et encore plus si elles sont invasives (bambou, renouée du japon, balsamine de l’Himalaya…). Vous pouvez cependant planter des parcelles de plantes aromatiques, très appréciées des abeilles, bourdons et papillons (romarin, sauge, ciboulette, lavande…), ainsi que des arbres et arbustes fruitiers (pommiers, cerisiers, groseilliers, framboisiers…).

A la place d’un gazon tondu comme un terrain de golf, laissez une partie de votre jardin en fauchage tardif, que vous ne faucherez qu’une (voire deux) fois par an (de préférence fin septembre). Vous pouvez même aller plus loin en semant une prairie fleurie. A la place d’une clôture ou d’une haie de thuyas, plantez une haie champêtre composée d’arbres et arbustes indigènes (saule, aubépine, prunellier, sureau, viorne, sorbier…), qui offriront à la fois le gîte et le couvert, ainsi que des plantes grimpantes mellifères (lierre, chèvrefeuille, clématite…). Une mare sera aussi appréciée par les grenouilles, crapauds et tritons, par les insectes dont les larves sont aquatiques comme les demoiselles et libellules, et par les autres animaux pour s’abreuver.

BeBiodiversity Pour un jardin « biodiversity-friendly »

Evitez les produits chimiques !

Pour un jardin riche en fleurs sauvages diversifiées, il faut un sol pauvre. Si vous ne voulez pas voir votre belle prairie fleurie envahie par les orties, n’utilisez des engrais naturels (compost, etc.) qu’au potager et bannissez les engrais chimiques ! Il est aussi possible d’enrichir le sol de son potager sans employer d’engrais, simplement en plantant des légumineuses (trèfle, luzerne, sainfoin…) qui fixent naturellement l’azote atmosphérique et qui le rendent disponible pour les autres plantes. Les bourdons en seront ravis ! De même, évitez les pesticides chimiques et préférez des méthodes naturelles de prévention, par exemple en suivant les principes de la permaculture.

En résumé, il n’est pas bien compliqué de favoriser la biodiversité au jardin, il suffit bien souvent de « laisser-faire » et de respecter la spontanéité de la vie sauvage, elle vous le rendra !

 

Sarah Vray

Docteur en biologie – écologue.

Autres actus

BeBiodiversity La délégation belge à la COP Biodiversité

La délégation belge à la COP Biodiversité

La biodiversité est menacée. Vous le saviez probablement déjà.  Mais saviez-vous qu’une COP (Conférence des Parties) sur la biodiversité a lieu tous les deux ans ? Lors d’une telle COP, des ministres et experts négocient ensemble sur des questions et objectifs de biodiversité . Les représentants d’environ 200 pays passeront deux semaines ce mois-ci à Montréal, au Canada, pour négocier de nouveaux objectifs 2030 et tenter de parvenir à un accord final, définitif. La Belgique et sa délégation seront également présentes à la table des négociations avec les autres pays. La Belgique prend la protection de la biodiversité très au sérieux et a développé une forte expertise au niveau international, notamment par le biais des Conférences des Parties (COP).

Lire plus
BeBiodiversity Nos animaux de compagnie sont-ils un danger pour la biodiversité ?

Nos animaux de compagnie sont-ils un danger pour la biodiversité ?

6h10, un ronronnement aussi intense que soudain se fait entendre à quelques centimètres de votre oreille… Il a beau être le plus mignon, mais là « le petit félin » de la maison irrite… Marques d’attention, câlins,… Il parade afin de parvenir à ses fins : vous faire lever pour lui donner son repas du matin. Une fois rassasié, plus de nouvelles de lui jusqu’au prochain repas ! Dure, dure la vie de chat !

Lire plus
BeBiodiversity Une fête des Pères plus durable

Une fête des Pères plus durable

Comme pour nos autres fêtes, pourquoi ne pas donner un twist plus durable à nos cadeaux de Fête des pères ? Il est rare que les produits cosmétiques ne figurent pas en bonne place dans le Top 10 des idées de cadeaux pour cette fête. Voici une liste d’idées pour une fête des pères durable.

Lire plus
BeBiodiversity Du chocolat belge pour un monde meilleur

Du chocolat belge pour un monde meilleur

Le gouvernement fédéral et l’industrie du chocolat belge se sont engagés à payer un prix équitable aux producteurs et à mettre fin à la déforestation. Tant que la production de chocolat implique la déforestation, des salaires indécents et le travail des enfants, elle n’est pas durable. Les fabricants belges, la société civile et les pouvoirs publics ne restent pas les bras croisés et œuvrent en faveur d’un chocolat durable, bon pour l’homme et meilleur pour la biodiversité !

Lire plus
BeBiodiversity Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Les femmes engagées pour la biodiversité à travers l’Histoire

Depuis des siècles, des femmes s’efforcent de préserver la diversité biologique de la terre en utilisant des matériaux naturels pour construire, cultiver, élever, nourrir et soigner. Qu’elles dédient leur travail ou leur vie à une espèce ou une zone particulière, ou à la nature en général, de nombreuses femmes s’engagent avec courage et passion pour protéger la biodiversité et notre planète. Dans le monde, nombreuses sont les initiatives en faveur de la biodiversité fondées par des femmes ; elles vont souvent de pair avec la défense des droits de chacun.e. En cette journée internationale des droits de la femme, BeBiodiversity profite de l’occasion pour célébrer quelques-unes d’entre elles.

Lire plus
BeBiodiversity Zéro plastique, zéro panique !

Zéro plastique, zéro panique !

C’est une étape décisive en Belgique dans la lutte contre les plastiques jetables : un nouvel arrêté royal interdit la vente de divers produits en plastique « à usage unique » tels que les couverts, les assiettes et les pailles. Une bonne nouvelle pour les écosystèmes qui étouffent sous le plastique et les microplastiques.

Lire plus
Découvrez toutes nos actus Découvrez toutes nos actus