BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity Je me nourris

Une campagne fédérale pour sensibiliser citoyens et entreprises aux enjeux liés à la biodiversité

Je me nourris

Je mange local.

J’évite ainsi le transport de marchandises, souvent par bateau, et donc la pollution sonore et aquatique du milieu marin. Je réduis mon impact sur le changement climatique et je limite la propagation des espèces invasives. De cette façon, je contribue par exemple à préserver les baleines, ou encore les abeilles sauvages.

J’évite le gaspillage alimentaire en achetant uniquement ce dont j’ai besoin.

Je limite la surface agricole nécessaire à mon alimentation et donc les risques de déforestation. De cette façon, je contribue à préserver les primates des forêts tropicales.

J’achète mes aliments en vrac et j’évite les aliments emballés dans trois couches de plastique différentes.

Je limite la pollution des rivières, des mers et des océans avec des déchets plastiques. De cette façon, je contribue à préserver les oiseaux marins.

Je mange peu de viande.

Je limite ma contribution au changement climatique et la surface agricole nécessaire à mon alimentation, et donc les risques de déforestation. De cette façon, je contribue à préserver la belle savane du Brésil.

Je choisis mes aliments avec soin et je privilégie des méthodes de production respectueuses de la biodiversité (labels, production durable, pas de pesticides, herbicides et autres produits chimiques dangereux pour ma santé et celle de la nature).

Je limite la pollution des écosystèmes, notamment agricoles, par les produits chimiques. De cette façon, je contribue à préserver les oiseaux de nos campagnes.

Je me réfère à différents guides pour choisir mes aliments.

En utilisant par exemple le guide du poisson du WWF, je limite la surexploitation des espèces. De cette façon, je contribue à préserver les tortues marines

J’évite les aliments transformés.

J’évite les ingrédients dont la provenance et les méthodes de production me sont inconnues. Je limite les produits issus de la déforestation ou liés à de la pollution agricole. De cette façon, je contribue à la survie des orang-outans et à la préservation de leur habitat, victimes de la déforestation en Indonésie, principalement pour la culture de l’huile de palme.

J’utilise un compost pour mes déchets organiques.

Je limite la pollution du sol et de l’air liée à la mise en décharge ou à l’incinération de mes déchets. De cette façon, je contribue à préserver les précieux insectes de nos campagnes.

Je bois de l’eau du robinet et j’utilise une gourde, et je dis NON aux pailles en plastique.

Je limite la pollution des rivières, des mers et des océans avec des déchets plastiques. De cette façon, je contribue à préserver les fonds marins.

Je trouve plein d’autres idées pour préserver la biodiversité et je partage mon expérience avec mon entourage.

Sur la plateforme www.1001pourlabiodiversite.be, je trouve tous plein de conseils malins. De cette manière, je participe à la préservation de la biodiversité.

Une autre idée ? Partagez-la avec nous !

Vous avez des bonnes idées d’action(s) pour la biodiversité ? Elles sont les bienvenues ! Remplissez simplement le formulaire ci-dessous.

[cf7-form cf7key="contact-form"]

QUEL EST LE LIEN ENTRE...

BeBiodiversity un smartphone et un gorille PLAY

un smartphone et un gorille

BeBiodiversity un sushi et une tortue PLAY

un sushi et une tortue

BeBiodiversity un shampoing et un fulmar boreal PLAY

un shampoing et un fulmar boreal

BeBiodiversity un ficus et un hérisson PLAY

un ficus et un hérisson

BeBiodiversity une pizza hawaïenne et un hêtre PLAY

une pizza hawaïenne et un hêtre