BeBiodiversity logo

MENU
BeBiodiversity La délégation belge à la COP Biodiversité

La délégation belge à la COP Biodiversité

La biodiversité est menacée. Vous le saviez probablement déjà.  Mais saviez-vous qu’une COP (Conférence des Parties) sur la biodiversité a lieu tous les deux ans ? Lors d’une telle COP, des ministres et experts négocient ensemble sur des questions et objectifs de biodiversité . Les représentants d’environ 200 pays passeront deux semaines ce mois-ci à Montréal, au Canada, pour négocier de nouveaux objectifs 2030 et tenter de parvenir à un accord final, définitif. La Belgique et sa délégation seront également présentes à la table des négociations avec les autres pays. La Belgique prend la protection de la biodiversité très au sérieux et a développé une forte expertise au niveau international, notamment par le biais des Conférences des Parties (COP).

Cette année, plus de 55 délégués font partie de la délégation belge pour la COP15 Biodiversité à Montréal, Canada. Cette délégation abordera différents thèmes et objectifs, tels que la protection de 30 % de la nature terrestre et les océans, la réduction de notre empreinte sur la nature et la recherche de 700 milliards d’euros.

La délégation comprend la ministre Zakia Khattabi, ministre fédéral de l’environnement et la ministre Wallonne Céline Tellier. En outre, la délégation belge comprend également des membres des cabinets, des experts du SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement, du SPW Agriculture, Ressources naturelles et Environnement, Departement Omgeving, het Agentschap Natuur en Bos, des organisations et comités de protection de la nature, de l’ambassade, du Musée des sciences naturelles, …

Mais tous les participants ne sont pas impliqués de la même manière. Certains sont sur le terrain et d’autres suivent les négociations à distance en ligne. Pendant la COP, les discussions se déroulent principalement dans des groupes de travail auxquels participent des experts. Au cours de la deuxième semaine, un segment est également consacré aux ministres travaillant sur un accord final définitif. La ministre Zakia Khattabi sera donc présente lors de la deuxième semaine pour mener des discussions importantes.

La COP15 est très importante pour fixer les objectifs de la prochaine décennie. Parmi les objectifs précédents, pratiquement aucun n’a été atteint. La COP15 s’achèvera le 19 décembre, avec l’espoir d’un cadre mondial transformateur et ambitieux pour la biodiversité.

Dans cet article du journal Echo Salima Kempenaer, chargée de relations internationales à l’administration fédérale de l’Environnement et négociatrice pour la Belgique, explique les objectifs de la COP biodiversité canadienne.